Diablo JDR-action épique | Retrogaming by Pixel-maniac.com
Diablo JDR-action épique
Genre RPG
Support PC
Année 1996

Diablo JDR-action épique
gal_3.png
img_1.png
gal_4.png
img_2.png
Diablo.jpg
gal_7.png
gal_5.png
gal_1.png
gal_6.png
poster.jpg
gal_2.png
img_3.png
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa

Diablo JDR-action épique

Un démon à abattre.
Le jeu de Blizzard qui changea notre vision du Jeu de Rôle


Diablo JDR-action épique
Les décors fourmillent de détails
Les décors fourmillent de détails

Après le succès de Warcraft 2, Blizzard sort à nouveau sa baguette magique à fabriquer des HITS. S'ils n'inventent absolument rien (c'est ça le plus fort), ils délivrent avec maestria un chef d'œuvre qui redessinera durablement les standards du genre Hack'n'slash médiéval-fantastique démoniaque, le tout servi par une réalisation impeccable et abusivement addictive. C'était en 1996.

Select Hero, New Game...

C'est l'histoire d'un guerrier paumé qui arrive dans un village sinistre. Vêtu d'une tenu légère et armé d'un cure dent vous découvrez dans une lande lugubre le village de Tristram (rien que son nom vous donne le bourdon) dans lequel vaquent les principaux personnages non joueurs (les PNJ) du jeu. C'est à ce moment que vous rencontrez le fameux Deckard CAIN en personne. Celui-ci, en plus de raconter sa vie, vous indique qu'il peut identifier des objets pour vous (moyennant finance bien sûr, car rien n'est gratuit dans le monde de Diablo ou presque).
Un peu plus loin, c'est au tour de Griswold, le forgeron, de vous expliquer que contre quelques piécettes vous pouvez acheter, vendre ou réparer des objets. Vous venez de rencontrer votre meilleur ami. PEPIN le soigneur propose des soins gratos, bon à savoir. Ogden, propriétaire du seul tord boyaux du coin vous conseillera de vous rendre à l'église un peu plus haut qui selon lui a été profanée (traduisez : infestée de démons purulents et difformes). Maintenant votre quête peut commencer.

Sur le chemin vous croiserez peut être le jeune Wirt à la jambe de bois, personnage ô combien important et emblématique de la saga. Arrivé devant l'église, le ton est donné. Un homme agonisant attendait juste votre arrivée pour vous dire ô combien il est dangereux de pénétrer dans ce lieu avant de trépasser lamentablement sous vos yeux. Ni une ni deux, vous entrez dans le bâtiment qui se révèle être l'entrée du premier niveau d'un donjon composé de 15 sous-sols.

Plongé dans la pénombre, vous découvrez les bas fonds de l'enfer, un enfer peuplé de squelettes, de morts vivants, de goules, de chauves-souris, démons vicelards et autres xénomorphes sortis tout droit de l'esprit tordu des développeurs de Blizzard North.

Des décors détaillés en 3D isométrique accompagnent ce riche bestiaire. Le mal est partout, on à même l'impression qu'il suinte des murs derrière les ombres vacillantes des flambeaux qui éclairent les lieux.

Après cette loooooongue mais nécessaire introduction, passons maintenant à l'action puisqu'on est venu pour en découdre !


Ouvrir porte, taper monstre, ramasser objet. Ouvrir porte, tap...

Diablo JDR-action épique
Un peu de lecture
Un peu de lecture

On pourrait résumer ainsi le gameplay de Diablo et on serait pas loin de la vérité :

Abattre tout ce qui bouge, fouiller les corps, les coffres et piller les sarcophages (en évitant les pièges). Diablo est avant tout un jeu d'action avec quelques éléments de jeu de rôle qui se limitent à l'attribution de points d'aptitude et une gestion très basique de l'équipement de votre héros, point barre. Mais si les adeptes d'Ultima (la référence du jdr à l'époque) seront un peu déçus au début, personne ne peut résister à la qualité de la réalisation et la simplicité parfaite des mécaniques de jeux. Le "ouvrir porte, taper monstres, ramasser loot, etc" cache en réalité une profondeur qui rend dépendant, au point de ne pas voir passer les heures, parole de victime.
Diablo va populariser le Jeu de Rôle en mettant en avant l'action débridée en temps réel, tout en conservant les éléments de progression du personnage propres au genre. C'est l'avènement du HacknSlash voire la naissance d'un genre à part entière aussi surnommé le "Diablo-Like".

"Taper sur tout ce qui bouge" résume assez bien le gameplay de Diablo

Si le premier niveau parait relativement simple, surtout si vous jouez un guerrier, la suite va se corser rapidement. Sachez qu'il existe 15 niveaux dont la difficulté augmente bien entendu et que vous ne disposez que d'un emplacement de sauvegarde. Il va falloir donc bien gérer vos vie et mana et économiser vos ressources car une fois épuisées, c'est la fin annoncée de votre descente.

Pour simplifier votre progression, car vous n'arriverez pas du premier coup à faire les 15 niveaux et tuer Diablo, je vous l'assure, vous allez gagner des points d'expérience à chaque monstre tué. Au bout d'un certain nombre de points vous passez un niveau et le jeu vous octroie 5 points d'aptitudes à dépenser dans différentes caractéristiques plus ou moins intéressantes selon votre classe (Force, Magie, Dextérité, Vie). C'est un des piliers de l'addiction du jeu, car le joueur est finalement récompensé au temps qu'il passe à ... jouer.


L'intello, la brute et le fourbe

Diablo JDR-action épique
L'interface, tout y est !
L'interface, tout y est !

3 possibilités pour effectuer votre tâche de nettoyage :

  • La force brute : le Guerrier
  • La discrétion : le Rogue
  • Le maître des éléments : le Sorcier

Vous êtes cuits, en plus du reste vous allez devoir refaire 3 fois minimum le jeu pour varier les plaisirs puisque les classes sont assez différentes à jouer.

D'aucun pourraient arguer de l'aspect répétitif du jeu mais ils ne connaissent pas Diablo. La technique est simple et sans appel.

Comme vous allez refaire des centaines de fois le donjon unique du jeu, même s'il comporte 15 niveaux, les développeurs ont prévu le coup en faisant en sorte qu'il soit différent à chaque partie. En d'autres termes les niveaux sont aléatoirement reconstitués à chaque partie, vous donnant l'impression de ne jamais emprunter le même chemin à chaque fois. Ce n'est pas nouveau mais c'est la base de la jouabilité du Dongeon Master. Les loots (butin) et ennemis sont également générés aléatoirement et en fonction de votre niveau, il est donc impossible de trouver l'arme ultime au niveau 1.

L'interface frôle également la perfection et elle évoluera d'ailleurs très peu dans les épisodes suivants, quand on y pense, quelle vista de la part des développeurs, un coup magistral.
Un onglet "Personnage" dans lequel vous voyez toutes vos caractéristiques et votre jauge d'expérience. Un onglet pour gérer votre "Inventaire" et en un clin d'œil voir votre jolie déguisement d'Halloween, sans parler des jauges de vie et de mana bien en évidence en bas de l'écran. Tout peut se gérer à la souris, les déplacements et la navigation dans l'interface, mais les développeurs ont prévu des tonnes de raccourcis personnalisables. Les combats aussi, c'est clic gauche pour taper, clic droit pour lancer des sorts et c'est tout ! Une simplicité déconcertante mais d'une efficacité redoutable.

Vous l'aurez compris, il faudrait être d'une malhonnêteté intellectuelle sans bornes pour ne pas admettre que Blizzard, dès 1996, impose les fondements d'une de ses plus belles pépites.

Diablo JDR-action épique

Tout y est ou presque, je me répète :

  • Interface lisible et complète
  • Système de combat simple et efficace
  • le loot !
  • la re jouabilité
  • le multijoueur, déjà à l'époque Diablo introduit ce principe qui sera repris par la suite et amélioré.

Les opus suivants transformeront l'essai, mais il faut reconnaitre que déjà les fondements sont posés. La mayonnaise a pris et les changements à venir ne feront que conforter Diablo à sa place de numéro 1 des JDR-action nerveux et addictifs.

Diablo aura droit à une extension de qualité, Hellfire, dans laquelle vous pourrez découvrir de nouvelles zones et un nouveau personnage, le moine guerrier.

Le jeu sera porté sur console PS1, avec plus ou moins de réussite.

A suivre...

Suggestion

Le mystère XIII

Avis

On a aimé:
  • les décors fantastiques
  • le bestiaire absolument horrible
  • la jouabilité
  • l'interface
  • l'ambiance
  • Tout le reste!
On a moins aimé:
  • Rien !
  • Aller, on aurait aimé avoir plus d'une sauvegarde...
Note 95/100

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Diablo JDR-action épiqueDiablo JDR-action épique
Diablo JDR-action épiqueDiablo JDR-action épique

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
nono
Auteur - nono -

Maître Jedi des requêtes SQL. Les jeux qui m'ont marqué:

  • Castlevania IV
  • Tomb Raider
  • FFVII
  • Diablo
  • Derrick : meurtre dans un parterre de fleurs

Publié le 10/03/2021 | Catégorie Test | Version PC

Dernière modif le 2021-08-27 07:50:03(Dernière modif il y a plus d'un mois par nono)
Vu 12834 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 62 (-164)
- 30 derniers jours: 663
- 3 derniers mois: 3376
- 1 an: 12729
- année précédente : 116

-- Dans la catégorie: Test --

Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
California Games
California Games
STREET FIGHTER II - The World Warrior
STREET FIGHTER II - The World Warrior
Mystic Quest
Mystic Quest
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
BAGMAN (Le Bagnard)
BAGMAN (Le Bagnard)
DONKEY KONG Junior
DONKEY KONG Junior
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
CHUCK ROCK (Amiga)
CHUCK ROCK (Amiga)
Maniac Mansion
Maniac Mansion
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
James Pond
James Pond
Batman Returns
Batman Returns
Castlevania Symphony of the Night
Castlevania Symphony of the Night
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
Outlaws
Outlaws
NIGHTS Into Dreams
NIGHTS Into Dreams
ActRaiser
ActRaiser
F ZERO X
F ZERO X
Super Mario Bros 2
Super Mario Bros 2
Alone in the Dark
Alone in the Dark
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Xenon
Xenon
Gunstar Heroes
Gunstar Heroes
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
CADASH Action-RPG Arcade
CADASH Action-RPG Arcade
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Micro Machines
Micro Machines
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Earthworm Jim 2
Earthworm Jim 2
Adventures of Batman and Robin
Adventures of Batman and Robin
Super Mario Kart
Super Mario Kart
Target Renegade (Renegade 2)
Target Renegade (Renegade 2)
NARC (1988)
NARC (1988)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever
Super Metroid
Super Metroid
METAL SLUG X
METAL SLUG X
Golden Axe II
Golden Axe II
Prince of Persia
Prince of Persia
Lode Runner
Lode Runner
Robocop
Robocop
Dune II Battle for Arrakis
Dune II Battle for Arrakis
Duke Nukem
Duke Nukem
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
DUNE le jeu
DUNE le jeu
The Lost Vikings
The Lost Vikings
Resident Evil
Resident Evil
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Dig Dug Arcade
Dig Dug Arcade
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
Ultima I-The First Age of Darkness
Ultima I-The First Age of Darkness
Mystery House
Mystery House
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Microsoft Decathlon
Microsoft Decathlon
Desperado
Desperado
Beneath a Steel Sky
Beneath a Steel Sky
QUACKSHOT
QUACKSHOT
Tomb Raider
Tomb Raider
Half-Life
Half-Life
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Earthworm Jim
Earthworm Jim
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Spy Hunter Arcade (1983)
Spy Hunter Arcade (1983)
GG Shinobi II - The Silent Fury
GG Shinobi II - The Silent Fury
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Super Star Wars
Super Star Wars
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
XENON II Megablast (1990) Image Works
XENON II Megablast (1990) Image Works
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
PROHIBITION (1987) Infogrames
PROHIBITION (1987) Infogrames
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Diablo II
Diablo II
Mr Nutz (1993) Océan
Mr Nutz (1993) Océan
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Les aventures de Moktar
Les aventures de Moktar
Rainbow Islands
Rainbow Islands
CONAN (1984) Datasoft
CONAN (1984) Datasoft
Teenage Mutant Ninja Turtles
Teenage Mutant Ninja Turtles
Another World
Another World
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Mystic Defender
Mystic Defender
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Bubsy (Accolade 1993)
Bubsy (Accolade 1993)
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC KID - coup de boule au paléolithique
Battletoads
Battletoads
GODS (1991) Renegade
GODS (1991) Renegade
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Bubble Bobble
Bubble Bobble
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Streets of rage hommage à SEGA
Streets of rage hommage à SEGA
I LOVE SKWEEK
I LOVE SKWEEK
Super Mario 64
Super Mario 64

FAQ / REF / CITATIONS

Diablo JDR-action épique

Commentaires

Basic Syntax avec Markdown

Remo
Remo a écrit le 11/03/2021 à 15:31:52.

Diablo, et surtout le 2, que de souvenirs, bravo Nono, un de tes meilleurs tests si ce n'est le meilleur, je ne verserai pas de larme mais j'en suis pas loin!!!!!!!!

répondre à Remo