Duke Nukem | Retrogaming by Pixel-maniac.com
Duke Nukem
Genre Plateforme
Support PC
Année 1991

Duke Nukem
img_2.png
gal_18.png
gal_15.png
gal_8.png
gal_14.png
gal_19.png
gal_4.png
gal_11.png
poster.jpg
gal_17.png
gal_13.png
img_1.png
gal_1.png
gal_5.png
gal_3.png
gal_6.png
gal_9.png
gal_16.png
img_3.png
gal_12.png
gal_2.png
gal_7.png
gal_10.png
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa

Duke Nukem

Quand le Duke s'appelait Nukum, portait un débardeur rose et n'était qu'un jeu de plateforme en 2D.


Duke Nukem
Le Duke est pour l'électricité nucléaire
Le Duke est pour l'électricité nucléaire

Welcome to Shrapnel City

Difficile d'imaginer que notre blondinet bodybuildé adepte des punch line graveleuses, a commencé sa carrière comme figurant dans un petit jeu de plateforme sur PC. Mais le Duke ne s'est pas toujours appelé Nukem. Comme toutes les grandes stars, il a dû se forger un nom et une identité propre.

C'est en lançant l'écran titre du jeu original sorti en 1991 sur PC et tournant sur MS-DOS, que l'on découvre avec stupeur que le patronyme originel de notre de Duke est Nukum et non Nukem comme on pourrait s'y attendre.

Sombre histoire de droits ou autre plaisanterie, toujours est-il que plus tard notre diva bodybuildée changea de nom pour celui qu'on lui connait aujourd'hui. Voulait-il échapper à un sombre passé de proxénète ou tout simplement éviter d'être confondu avec une pâtisserie turque gélatineuse ne faisant pas honneur à ses biceps saillants? On ne le saura jamais (voir la FAQ).

Sympathique mais pas inoubliable jeu de plateforme sur Pc, Duke Nukem (ou Nukum pour les puristes) peine à sortir du lot des nombreux jeux du genre de l'époque, même si l'on perçoit vaguement une identité se dessiner au bazooka.

En effet l'époque est propice aux héros musculeux des années 80 et notre Duke n'échappe pas à la règle, il est pas une flèche intellectuellement parlant et arbore un look issu d'un croisement pervers entre Arnold Schwarzenegger et Dolf Lundgren .

Si son originalité ne vient pas de son patrimoine génétique, il se fait remarquer par son mode de distribution basé sur le Shareware.


Le Duke avant son APOGEE

Duke Nukem
Parfois il faut un peu la jouer fine, pas facile quand on se prend pour JCVD
Parfois il faut un peu la jouer fine, pas facile quand on se prend pour JCVD

La société texane APOGEE a donc fait du shareware un modèle économique innovant très répandu à l'époque et qui consiste à distribuer gratuitement ou à très faible prix le premier niveau d'un jeu, puis à proposer au joueur d'acquérir la totalité du jeu par la suite.

Duke Nukem est donc un shareware parmi tant d'autres. Ce qui le rend si précieux et célèbre à nos yeux aujourd'hui, c'est qu'il est le premier épisode d'une franchise devenue cultissime.

L'histoire

Dans un futur proche, Duke doit combattre une armée de robots contrôlée par un savant fou, le Professeur Proton. Duke est donc enrôlé dans l'histoire pour jouer les gros bras et déjouer les plans diaboliques de Proton pour asservir le monde.

Une fois de plus on se retrouve dans la peau d'un héros charismatique pour rien moins que de sauver l'humanité, le tout à coup de pétoire et de giclées de testostérone.

Dans ce jeu de plateforme en scrolling horizontal, votre héros peut se déplacer à sa guise à gauche ou à droite mais le défilement n'est pas linaire puisque vous devez vous même trouver le chemin dans des niveaux tout en verticalité.

Le but est de trouver des clés afin d'ouvrir des portes vous permettant de progresser dans les différents niveaux du jeu. Ceux-ci sont semés d'embuches et de pièges mortels que vous pouvez éviter en sautant ou en tirant sur tout ce qui bouge avec votre arme du futur (un laser dévastateur).

Facile en prendre en main et d'une fluidité remarquable, le jeu n'en devient pas moins répétitif à la longue. Jeu d'arcade oblige vous allez passer votre temps à refaire plus ou moins la même chose, avec une difficulté qui grimpe au fur et à mesure que vous avancez dans l'histoire.

Plaisant à jouer, comptez environ 30 niveaux pour une durée de vie plus qu'honorable. Duke Nukem est un bon jeu de plateforme sur PC, digne représentant de l'âge d'or du genre au début de la décennie.


Duke Nukem Forever

Duke Nukem
Il fera tout pour décrocher la lune, le Duke
Il fera tout pour décrocher la lune, le Duke

Si le jeu ne marque pas forcément les esprits à l'époque, ni aujourd'hui d'ailleurs, il précède tout de même une vague sans précédent de titres cultes édités par Apogee, parmi lesquels des chefs d'œuvre comme Commander Keen ou encore Wolfenstein 3D, développés par un certain ID Soft, toujours grâce au modèle du Shareware.

Après un Duke Nukem 2, qui a enfin récupéré le "e" de Nukem, Apogee, devenu le studio 3D Realms, sera à l'origine du célèbre Duke Nukem 3D que l'on ne présente plus.

A part l'évocation de certains lieux, on ne retrouve pas dans ce premier volet le background et le ton très subversif (adulte) de son petit fils de FPS.

Duke Nukem établit pourtant un certain nombre de codes qui seront repris par les FPS de la génération des Doom-like (les pétoires du futur, les clés à trouver, le découpage des niveaux).

En quelque sorte, on peut dire que c'est peut-être un jeu de plateforme en 2D qui a inspiré la première vague de FPS du début des années 90 et qui sévira durant toute la décennie.

Duke Nukem

Duke Nukem 3D mériterait un article à lui tout seul tant il a y a dire sur ce volet iconique de la série. Ce sera chose faite d'ici peu, on l'espère.

Si vous n'avez pas aimé Duke Nukem Forever (grand vaporware et aussi navet), alors il est peut être temps de vous replonger dans ce charmant petit titre des années 90, un brin dépassé mais qui n'a pas tant vieilli que cela.

Sans être un chef d'œuvre, sa 2D très colorée, le scrolling très fluide et la possibilité de faire 3 niveaux gratuitement (Shareware oblige) achèveront peut être de vous convaincre. Téléchargez le ou jouez y dans votre navigateur, au choix.

Et si vous ne savez pas comment faire, il est peut-être temps de lire l'article suivant:

Lire: Comment jouer dans votre navigateur web

Suggestion

Wolfenstein - une histoire de château

Avis

On a aimé:
  • le design très coloré et agréable
  • équilibré et moins punitif que certains autres titres du genre
  • la possibilité de sauvegarder entre les niveaux
On a moins aimé:
  • un gameplay très orienté "arcade" et donc répétitif à court terme
  • le Duke en polo rose
Note 70/100

Vidéos

Duke Nukum - PC (1991) | PC | 29/01/2022 | 11 vues | 0 com | 1 like |

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
nono
Auteur - nono -

Maître Jedi des requêtes SQL. Les jeux qui m'ont marqué:

  • Castlevania IV
  • Tomb Raider
  • FFVII
  • Diablo
  • Derrick : meurtre dans un parterre de fleurs

Publié le 30/10/2021 | Catégorie Test | Version PC

Dernière modif le 2022-02-11 14:32:42(Dernière modif il y a plus d'un mois par Pixel-Maniac)
Vu 9324 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 25 (-66)
- 30 derniers jours: 529
- 3 derniers mois: 2184
- 1 an: 9316
- année précédente : 9

-- Dans la catégorie: Test --

Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
California Games
California Games
STREET FIGHTER II - The World Warrior
STREET FIGHTER II - The World Warrior
Mystic Quest
Mystic Quest
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
BAGMAN (Le Bagnard)
BAGMAN (Le Bagnard)
DONKEY KONG Junior
DONKEY KONG Junior
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
CHUCK ROCK (Amiga)
CHUCK ROCK (Amiga)
Maniac Mansion
Maniac Mansion
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
James Pond
James Pond
Batman Returns
Batman Returns
Castlevania Symphony of the Night
Castlevania Symphony of the Night
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
Outlaws
Outlaws
NIGHTS Into Dreams
NIGHTS Into Dreams
ActRaiser
ActRaiser
F ZERO X
F ZERO X
Super Mario Bros 2
Super Mario Bros 2
Alone in the Dark
Alone in the Dark
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Xenon
Xenon
Gunstar Heroes
Gunstar Heroes
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
CADASH Action-RPG Arcade
CADASH Action-RPG Arcade
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Micro Machines
Micro Machines
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Earthworm Jim 2
Earthworm Jim 2
Adventures of Batman and Robin
Adventures of Batman and Robin
Super Mario Kart
Super Mario Kart
Target Renegade (Renegade 2)
Target Renegade (Renegade 2)
NARC (1988)
NARC (1988)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever
Super Metroid
Super Metroid
METAL SLUG X
METAL SLUG X
Golden Axe II
Golden Axe II
Prince of Persia
Prince of Persia
Lode Runner
Lode Runner
Robocop
Robocop
Dune II Battle for Arrakis
Dune II Battle for Arrakis
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
DUNE le jeu
DUNE le jeu
The Lost Vikings
The Lost Vikings
Resident Evil
Resident Evil
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Dig Dug Arcade
Dig Dug Arcade
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
Ultima I-The First Age of Darkness
Ultima I-The First Age of Darkness
Mystery House
Mystery House
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Microsoft Decathlon
Microsoft Decathlon
Desperado
Desperado
Beneath a Steel Sky
Beneath a Steel Sky
QUACKSHOT
QUACKSHOT
Tomb Raider
Tomb Raider
Half-Life
Half-Life
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Earthworm Jim
Earthworm Jim
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Spy Hunter Arcade (1983)
Spy Hunter Arcade (1983)
GG Shinobi II - The Silent Fury
GG Shinobi II - The Silent Fury
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Super Star Wars
Super Star Wars
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
XENON II Megablast (1990) Image Works
XENON II Megablast (1990) Image Works
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
PROHIBITION (1987) Infogrames
PROHIBITION (1987) Infogrames
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Diablo II
Diablo II
Mr Nutz (1993) Océan
Mr Nutz (1993) Océan
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Diablo JDR-action épique
Diablo JDR-action épique
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Les aventures de Moktar
Les aventures de Moktar
Rainbow Islands
Rainbow Islands
CONAN (1984) Datasoft
CONAN (1984) Datasoft
Teenage Mutant Ninja Turtles
Teenage Mutant Ninja Turtles
Another World
Another World
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Mystic Defender
Mystic Defender
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Bubsy (Accolade 1993)
Bubsy (Accolade 1993)
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC KID - coup de boule au paléolithique
Battletoads
Battletoads
GODS (1991) Renegade
GODS (1991) Renegade
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Bubble Bobble
Bubble Bobble
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Streets of rage hommage à SEGA
Streets of rage hommage à SEGA
I LOVE SKWEEK
I LOVE SKWEEK
Super Mario 64
Super Mario 64

FAQ / REF / CITATIONS

Il s'agit d'un modèle économique né vers la fin des années 80 et qui consiste à distribuer logiciels ou jeux en plusieurs épisodes, les premiers étant le plus souvent gratuits (en téléchargement) ou à prix très bas quand distribué sous forme de disquette ou de CD-Rom. La différence avec une démo est que son usage n'est en général pas limité (sauf pour les logiciels en version d'essai).

Il semble qu'il s'agisse d'une histoire de copyright. Pensant que les droits sur le personnage de Duke Nukem étaient déjà réservés par une série télévisée, les créateurs du Duke ont décidé de changer Nukem en Nukum. Par la suite le nom ne s'avérant finalement pas déposé, le Duke a pu définitivement s'appeler Nukem.

Duke Nukem

Commentaires

Basic Syntax avec Markdown

Remo
Remo a écrit le 05/11/2021 à 16:38:21.

Toujours un plaisir de retrouver ce bon Duke avec son langage chatié et son ton politiquement très incorrect!

répondre à Remo