Ultima I-The First Age of Darkness | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

RPG

1981

Apple II

Ultima I-The First Age of Darkness
Genre RPG
Support Apple II
Année 1981

Ultima I-The First Age of Darkness
gal_6.png
gal_10.png
gal_12.png
gal_13.png
gal_11.png
gal_2.png
gal_1.png
gal_4.png
gal_3.png
gal_5.png
gal_7.png
gal_15.png
poster.jpg
gal_16.png
img_2.png
img_1.png
gal_8.png
gal_17.png
gal_9.png
gal_14.png
img_3.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

Ultima I-The First Age of Darkness

Fan de Donjons et Dragons, le jeune Richard Garriott livre en 1981 son interprétation très personnelle du genre RPG qui fait mouche puisque 40 ans après les codes qu'il a établi sont toujours d'actualité

par nono © 1 September 2021

Le temps des Dungeon Crawler

Impossible de parler d'Ultima sans aborder la première création de Garriott adolescent, Akalabeth World of Doom, un Dungeon Crawler en "3D", genre répandu et inspiré par les Rogue et autre légendes du genre. Considéré comme l'origine de la série, il est créé et distribué par Garriott lui même en 1980, presque sous le manteau. Cela donne des ailes au jeune geek qui s'attèle assez rapidement à la création de sa supposée suite, Ultima toujours sur Apple II, micro incontournable des années 80.

Pourtant le jeu de rôle est presque né avec l'informatique, en tout cas celle que l'on pratiquait dans les universités américaines au mitan des années 70. Rappelons que les premiers jeux papier basés sur les règles D&D sont établies en 1974 par les Américains Gary Gygax et Dave Arneson qui fondent la société TSR. Autant dire que le jeu papier va coexister dès le début avec les jeux créés sur les ordinateurs centraux gigantesques qui permettent à des étudiants Nerds en tout genre de se frotter à la programmation.

Enfin, il s'agissait plutôt de jeux entièrement textuels, donc dépourvus de graphismes, dans lesquels vous deviez saisir vos commandes pour effectuer une action (avancer, discuter, commercer, attaquer...). L'idée de faire évoluer un personnage avec des caractéristiques propres (force, dextérité, endurance, intelligence issu du principe des jeux papier) et qui gagne en expérience au fil des combat contre ses ennemis apparait déjà à cette époque.

L'un des plus remarquables (car il y en a eu beaucoup), est DnD. Il s'agit d'un Dungeon Crawler, dans lequel votre héros arpente une cavernes et doit affronter des monstres, accumuler des trésors et de l'expérience et livrer un combat final contre un dragon pour terminer le jeu. Les fondamentaux sont posés et le Jeu de Rôle (ou Role Playing Game en anglais) commence à établir ses codes, toujours étroitement connecté aux règles "Donjons et Dragons" de TSR.

Ultima I-The First Age of Darkness
Akalabeth: World of Doom
Akalabeth: World of Doom

The First Age of Darkness


Ultima I-The First Age of Darkness
[Apple II] Partie exploration du monde d'Ultima
[Apple II] Partie exploration du monde d'Ultima

Akalabeth est le digne héritier des Dungeon Crawler en vue subjective, mais Ultima introduit une notion fondamentale qui encore aujourd'hui perdure, celle du monde ouvert et de son exploration.

Le héros, surnommé Lord British, évolue dans une univers médiéval-fantastique (aussi appelé Britania) soumis au maléfique sorcier Mondain devenu invincible grâce à la gemme d'immortalité. Pour parvenir à le défaire, votre héros devra accomplir une série de quête permettant d'acquérir une machine à remonter le temps afin de retourner dans le passé pour tuer Mondain avant qu'il ne devienne trop puissant. En plus de son Lore très riche Ultima est une véritable révolution de gameplay.

Notre héros ne se déplace plus uniquement dans un Donjon étriqué mais il peut désormais se mouvoir sur la carte d'un vaste monde constitué de châteaux, de cours d'eau, de plaine et peuplé de bandits belliqueux qui attaquent à vue.

Ce monde à parcourir en toute liberté est représenté en 2D mais l'exploration des Donjons reste toujours en vue subjective matérialisée à l'époque par des graphismes "3D" filaires, faute de mieux, et qui ont bien bien vieilli de nos jours. Mais n'espérez pas de clémence pour autant, les donjons restent labyrinthiques, peuplés d'ennemis redoutables et divisés jusqu'à une dizaine de niveaux à la difficulté croissante.

Principe novateur, la personnalisation de son héros genre fiche de jeu de rôle qui va vous suivre toute la partie, avec la prise d'expérience pour faire évoluer votre compagnon qui peut au fil du temps accéder à des zones plus difficiles.

Le jeu prend volontairement une orientation action, un peu bourrine même, puisque les combats sont quasi systématiques et se font en temps réel. Il suffit d'appuyer sur la touche attaque quand un ennemi s'approche de vous. La mort n'est pas pénalisante puisque le héros ressuscite sans perdre l'expérience acquise. Une étape déterminante pour rendre le genre issu du JdR papier (très aride et élitiste) accessible au plus grand nombre.

Livré avec des cartes, le jeu invite à l'exploration et ses mécaniques novatrices pour l'époque font que l'on y revient sans cesse. Mais attention, pas de point d'interrogation sur les PNJ ou de GPS pour le suivi des quêtes. Il va falloir toute explorer par vous-même, discuter avec les personnages présents dans les villages et châteaux, vous débrouiller pour débusquer les quêtes et avancer dans l'histoire! Inimaginable aujourd'hui.

Ultima prend volontairement une orientation action, un peu bourrine même

Développé sur l'ordinateur phare de l'époque, l'Apple II, il devient très vite une référence du jeu de rôle tant il dessine les contours du genre RPG en combinant la représentation 2D/3D tout en s'affranchissant des limites techniques des modestes machines de l'époque.


Un règne sans partage ou presque


Ultima I-The First Age of Darkness
[Apple II] La vue subjective en Donjon, ou plutôt une succession d'images préenregistrées... Toute une époque
[Apple II] La vue subjective en Donjon, ou plutôt une succession d'images préenregistrées... Toute une époque

La série connaitra de nombreuses suites apportant chaque fois leur lot d'innovation. Des portages pour consoles permirent de faire découvrir le genre à un public plus large et moins habitué au JdR.

La consécration viendra en 1997 quand Ultima Online invente ni plus ni moins que le jeu multijoueur en ligne (MMORPG), sorte de mue "Ultime" du jeu vidéo de rôle qui ouvre la voie à toute une série de jeux populaires et addictifs durant la décennie qui suivra.

Malheureusement, la série ne réussira pas à se renouveler suffisamment au fil du temps, perdant du terrain surtout face aux RPG japonais dont il a pourtant été l'inspiration mais qui proposent des mécaniques et des graphismes plus agréables et modernes.
Garriott privilégiera peut être trop la narration aux améliorations techniques, l'histoire lui a donné sans doute tort.

Sorti initialement sur Apple II, il sera porté sur Commodore 64, MSX et plus tardivement sur PC.


En résumé
Ultima I-The First Age of Darkness

Aujourd'hui, le jeu peu paraitre daté et maladroit, et il l'est à plus d'un titre que se soit du contexte au design. Mais son apport pour le jeu vidéo est révolutionnaire à l'époque.

Ultima 1er du nom est l'ancêtre du Jeu de Rôle, celui par qui tout a commencé. Sans lui peut être pas de Zelda, pas de Baldur's Gate, pas de Black Isle et peut être même de Elder Scrolls.

Au même titre qu'un Mystery House pour le jeu d'aventure et sorti à la même époque, Ultima est évidemment particulièrement ingrat à jouer aujourd'hui pour nos petites rétines délicates biberonnées à la HD. Mais en se replaçant en 1981, c'était un fabuleux pionnier.

Les standards posés par Ultima dans le jeu vidéo de rôle n'ont au fond pas vraiment changé. Jusqu'à l'arrivée de grands jeux en monde ouvert multijoueur, la dichotomie entre exploration et action obéit presque toujours aux canons établis par Garriott.

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Ultima I-The First Age of DarknessUltima I-The First Age of Darkness
Ultima I-The First Age of DarknessUltima I-The First Age of Darkness

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
nono
Auteur - nono -

Maître Jedi des requêtes SQL. Les jeux qui m'ont marqué:

  • Half-life
  • Tomb Raider
  • FFVII
  • Diablo
  • Derrick : meurtre dans un parterre de fleurs

Publication : 1 September 2021 | Catégorie Test | Version Apple II

Dernière modif le 2023-06-05 15:48:03 (Dernière modif il y a plus d'un mois par Pixel-Maniac)
Vu 2559 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 5 (-14)
- 30 derniers jours: 69
- 3 derniers mois: 210
- 1 an: 896
- année précédente : 1187

-- Du même auteur: nono --

Miner 2049er - Classique de la Plateforme
Miner 2049er - Classique de la Plateforme
Manic Miner (1983)
Manic Miner (1983)
Dragon Ball Z Super Butoden 2
Dragon Ball Z Super Butoden 2
Super Mario World
Super Mario World
SPLATTERHOUSE
SPLATTERHOUSE
The New Zealand Story
The New Zealand Story
Bubble Bobble 2
Bubble Bobble 2
Xybots
Xybots
SHINOBI Arcade Sega
SHINOBI Arcade Sega
Operation Wolf
Operation Wolf
Double Dragon
Double Dragon
Solomons Key TECHMO
Solomons Key TECHMO
Alex Kidd in Miracle World
Alex Kidd in Miracle World
OutRun (Sega-AM2)
OutRun (Sega-AM2)
APB (Atari)
APB (Atari)
QIX (Taito 1981)
QIX (Taito 1981)
ARKANOID Doh It Again
ARKANOID Doh It Again
METAL GEAR
METAL GEAR
Crash Bandicoot Trilogie
Crash Bandicoot Trilogie
90, les années nomades
90, les années nomades
PAC-MAN
PAC-MAN
Super Mario Bros 3
Super Mario Bros 3
Super Mario Bros ou la plate-forme réinventée
Super Mario Bros ou la plate-forme réinventée
KID ICARUS
KID ICARUS
ICO (Playstation 2)
ICO (Playstation 2)
Gauntlet 1 & 2
Gauntlet 1 & 2
ATARI ROI DES ARCADES
ATARI ROI DES ARCADES
Q-BERT
Q-BERT
Shoot Them Up de A à Z (part2)
Shoot Them Up de A à Z (part2)
Shoot Them Up de A à Z (part 1)
Shoot Them Up de A à Z (part 1)
Brøderbund Software
Brøderbund Software
WipEout
WipEout
World of Illusion
World of Illusion
ALADDIN Disney
ALADDIN Disney
ATARI 50 Anniversary Celebration
ATARI 50 Anniversary Celebration
VENDETTA - Konami
VENDETTA - Konami
Meurtres à Venise
Meurtres à Venise
TRUE CRIME - Streets of LA
TRUE CRIME - Streets of LA
METAL SLUG 3
METAL SLUG 3
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
Final Fantasy VI
Final Fantasy VI
California Games
California Games
STREET FIGHTER II - The World Warrior
STREET FIGHTER II - The World Warrior
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
BAGMAN (Le Bagnard)
BAGMAN (Le Bagnard)
DONKEY KONG Junior
DONKEY KONG Junior
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
CHUCK ROCK (Amiga)
CHUCK ROCK (Amiga)
Maniac Mansion
Maniac Mansion
Les Premiers RPG
Les Premiers RPG
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
James Pond
James Pond
Dragons Lair
Dragons Lair
Castlevania Symphony of the Night
Castlevania Symphony of the Night
Outlaws
Outlaws
NIGHTS Into Dreams
NIGHTS Into Dreams
ActRaiser
ActRaiser
Super Mario Bros 2
Super Mario Bros 2
Alone in the Dark
Alone in the Dark
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Xenon
Xenon
Gunstar Heroes
Gunstar Heroes
CADASH Action-RPG Arcade
CADASH Action-RPG Arcade
Micro Machines
Micro Machines
Earthworm Jim 2
Earthworm Jim 2
Adventures of Batman and Robin
Adventures of Batman and Robin
Super Mario Kart
Super Mario Kart
Comment jouer retro en 2022
Comment jouer retro en 2022
Target Renegade (Renegade 2)
Target Renegade (Renegade 2)
NARC (1988)
NARC (1988)
Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever
METAL SLUG X
METAL SLUG X
Prince of Persia
Prince of Persia
Lode Runner
Lode Runner
Bomberman
Bomberman
Dune II Battle for Arrakis
Dune II Battle for Arrakis
Duke Nukem
Duke Nukem
DUNE le jeu
DUNE le jeu
The Lost Vikings
The Lost Vikings
Resident Evil
Resident Evil
Saga Star Wars (Episode VI)
Saga Star Wars (Episode VI)
Comment jouer retro sur votre navigateur web gratuitement
Comment jouer retro sur votre navigateur web gratuitement
Dig Dug Arcade
Dig Dug Arcade
Mystery House
Mystery House
Saga Star Wars (Episode V)
Saga Star Wars (Episode V)
Saga Star Wars (Episode IV)
Saga Star Wars (Episode IV)
Saga Star Wars (Episode 3)
Saga Star Wars (Episode 3)
Saga Star Wars (Episode 2)
Saga Star Wars (Episode 2)
Saga Star Wars (episode 1)
Saga Star Wars (episode 1)
Microsoft Decathlon
Microsoft Decathlon
GAMEGEAR la vie en couleurs
GAMEGEAR la vie en couleurs
Beneath a Steel Sky
Beneath a Steel Sky
Installer-Configurer FlyCast émulateur PC-DreamCast
Installer-Configurer FlyCast émulateur PC-DreamCast
QUACKSHOT
QUACKSHOT
Tomb Raider
Tomb Raider
Half-Life
Half-Life
Histoire du JV - les années 80 (partie 2)
Histoire du JV - les années 80 (partie 2)
Histoire du JV - les années 80 (partie 1)
Histoire du JV - les années 80 (partie 1)
Histoire des Jeux Vidéo - de la Génèse aux Années 70
Histoire des Jeux Vidéo - de la Génèse aux Années 70
Earthworm Jim
Earthworm Jim
Spy Hunter Arcade (1983)
Spy Hunter Arcade (1983)
Bliss meilleur emulateur PC de Mattel Intellivision
Bliss meilleur emulateur PC de Mattel Intellivision
Intellivision-la television intelligente
Intellivision-la television intelligente
ATARI 2600 More Games More Fun
ATARI 2600 More Games More Fun
ColecoVision la console des 80s
ColecoVision la console des 80s
Super Star Wars
Super Star Wars
Test de RetroArch sous Android
Test de RetroArch sous Android
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Installer WinUAE, le meilleur émulateur pour Amiga
Installer WinUAE, le meilleur émulateur pour Amiga
Wolfenstein - une histoire de château
Wolfenstein - une histoire de château
Diablo II
Diablo II
Diablo JDR-action épique
Diablo JDR-action épique
Les aventures de Moktar
Les aventures de Moktar
Rainbow Islands
Rainbow Islands
Teenage Mutant Ninja Turtles
Teenage Mutant Ninja Turtles
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Samurai Shodown
Samurai Shodown
Mystic Defender
Mystic Defender
Bubsy (Accolade 1993)
Bubsy (Accolade 1993)
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC-Engine outsider des consoles
PC-Engine outsider des consoles
Bubble Bobble
Bubble Bobble
Comment jouer retro en 2021
Comment jouer retro en 2021
Streets of rage hommage à SEGA
Streets of rage hommage à SEGA
I LOVE SKWEEK
I LOVE SKWEEK
Super Mario 64
Super Mario 64
Les Shoot them up années 90
Les Shoot them up années 90
Les Shoot them up années 80
Les Shoot them up années 80

FAQ / REF / CITATIONS

Officiellement oui.
Mais beaucoup considèrent Akalabeth comme le premier, mais Garriott lui-même ne l'a jamais confirmé...

Soutenir le site sur
Ultima I-The First Age of Darkness
Basic Syntax avec Markdown

Note 70/100

Résumé

Aujourd'hui, le jeu peu paraitre daté et maladroit, et il l'est à plus d'un titre que se soit du contexte au design. Mais son apport pour le jeu vidéo est révolutionnaire à l'époque.

Ultima 1er du nom est l'ancêtre du Jeu de Rôle, celui par qui tout a commencé. Sans lui peut être pas de Zelda, pas de Baldur's Gate, pas de Black Isle et peut être même de Elder Scrolls.

Au même titre qu'un Mystery House pour le jeu d'aventure et sorti à la même époque, Ultima est évidemment particulièrement ingrat à jouer aujourd'hui pour nos petites rétines délicates biberonnées à la HD. Mais en se replaçant en 1981, c'était un fabuleux pionnier.

Les standards posés par Ultima dans le jeu vidéo de rôle n'ont au fond pas vraiment changé. Jusqu'à l'arrivée de grands jeux en monde ouvert multijoueur, la dichotomie entre exploration et action obéit presque toujours aux canons établis par Garriott.

Commentaires