Intellivision-la television intelligente | Retrogaming by Pixel-maniac.com
Intellivision-la television intelligente
frogbog.png
pitfall.png
img_1.png
utopia.png
img_3.png
amorbattle.png
tarmin.png
img_2.png
burgertime.png
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa

Intellivision-la television intelligente

Après les poupées Barbie, Mattel s'attaque au jeu-vidéo. Rien d'impossible pour les ingénieurs de la firme qui sortent en 1979 "Intellivision", la première console 16bits de l'histoire, 10 ans avant Sega et Nintendo!


Intellivision-la television intelligente
Mattel electronics, c'était aussi cela !
Mattel electronics, c'était aussi cela !

A n'en pas douter, vous êtes un fidèle lecteur, ou une fidèle lectrice, de PixelManiac.com et vous avez donc lu nos articles sur l' ATARI 2600 et la ColecoVision, fières représentantes de la deuxième génération de consoles. Et bien, il ne manquait plus que l'Intellivision de Mattel qui vient se glisser entre les 2 stars susmentionnées.

En 1978, l'idée vient de germer chez les pontes de Mattel de profiter de ce juteux marché, à peine naissant, qu'est le marché du jeu-vidéo grand public. A l'époque tout le monde jalouse le succès certain de l'ATARI 2600 qui, si vous avez lu l'article, se positionne comme l'une des premières consoles de salon non-dédiées, avec cartouches interchangeables et surtout une ludothèque à faire pâlir la grande bibliothèque nationale (même si honnêtement, une grande partie des jeux sont d'assez piètre qualité).

Mattel vient de très très loin puisqu'à part le succès des poupées Barbie, il n'est pas vraiment dans son éléments naturel. Opportuniste, la firme crée une une division spécialisée dans les jeux électroniques. Il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir le prototype de l'Intelligent Television débarquer dans les salons de Californie en 1979.

Après une période de probation en 1979, la console est donc officiellement lancée en 1980 avec une dizaine de jeux. Techniquement elle est supérieure à l'ATARI 2600, elle embarque un processeur 16bits, le premier de l'histoire du jeu vidéo, mais ne nous emballons quand même pas, la taille des bits ne fait pas tout, ça se saurait non ?


Un design foutraque et tellement kitch aujourd'hui

Intellivision-la television intelligente
l'Intellivoice et les joies de la pub comparative
l'Intellivoice et les joies de la pub comparative

Avec son plaquage en simili bois et son allure franchement kitch, le design de la console fait bien sourire aujourd'hui. Mais le plus étonnant reste encore les manettes de la console. Des boitiers de contrôle plus que des joysticks agrémentés d'un clavier de 12 touches faisant penser à un téléphone de voiture des années 80. Pour ceux ayant eu la chance de l'expérimenter, la prise en main n'était point évidente.
Et dire que la ColecoVision lui chipera l'idée avec ses hideuses manettes à touche, mais cela devait être à la mode à l'époque, ou pas.

La console remporte un franc succès puisque cette même année, Mattel remplit ses objectifs en vendant près de 200 000 exemplaire du bousin. Comme quoi, l'ATARI 2600 n'avait qu'à bien se tenir !

Fort de ce succès, la firme annonce même la conception d'un accessoire censé transformer la console en ordinateur avec un clavier. Cette curieuse idée de transformer une console de jeu en micro hantera bon nombre de constructeurs. Franchement quelle idée ?
Le clavier fera un bide homérique et sera retiré de la vente illico. Il doit y avoir encore une poignée d'exemplaire en circulation dans le monde, donc attention aux collectionneurs.

D'autres accessoires furent proposés comme l'IntelliVoice, censé améliorer des capacités sonores de la machine en proposant des sons et voix digitalisées pour aider le joueur et renforcer l'immersion. Peu exploité par les jeux, de médiocre qualité et relativement coûteux, il fera lui aussi un gros flop.

Aie ca sens quand même le sapin pour Mattel qui enchaine les déconvenues. Après quelques tentatives et 2 versions upgradées de la console (II et III), la crise de 1983 (encore elle) met fin au rêve de conquête du papa de Barbie en 1984. Mais entre temps il fut produit quand même une jolie ludothèque de + de 125 jeux.


Le line up plutôt restreint mais que qualité et plus mature que celui de l'ATARI VCS 2600

Intellivision-la television intelligente
Rien n'est si beau, si leste qu'une affiche des 80s
Rien n'est si beau, si leste qu'une affiche des 80s

On va pas se mentir, dépoussiérer les jeux du début des années 80 relève plus de l'archéologie ou du masochisme pathologique.
De plus, vous allez retrouver la plupart des jeux de cette époque (Defender, Carnival, Donkey Kong, Lady Bug, Zaxxon, ...) sur les autres supports en vogue comme Atari et ColecoVision. Il n'était pas rare même que l'un développe des jeux pour l'autre comme le feraient les éditeurs tiers. Et quand vous ne possédiez pas la License, c'était la foire aux clones. On a quand même eu droit à quelques exclu :

Quelques titres mémorables de l' Intellivision

  1. Frog Bog de Mattel Interactive (1982) : développé exclusivement pour la console, vous incarnez une grenouille donc l'unique but est de sauter de nénuphar en nénuphar en essayant d'attraper divers insectes volants.

  1. Armor Battle de Mattel Interactive (1978) : réponse du berger à la bergère, clone amélioré de Combat sur Atari 2600, Armor Battle est un jeu de combat de tank réaliste pour l'époque. Jouable à 1 contre 1, vous devez éliminer les 2 tanks adverses tout en vous déplaçant sur un terrain dont la topographie peut vous ralentir ou vous permettre de vous cacher. Plus élaboré et stratégique que Combat, il est un des must de l'Intellivision à son lancement.

  1. BurgerTime! de Data East (1982) : Il s'agit d'un jeu de plates-formes labyrinthique dans lequel vous incarnez un cuisto fabriquant des Hamburgers tout en évitant les ennemis qui peuplent le niveau. Le but est de faire tomber les différents éléments du Sandwich en passant dessus pour vous hisser au niveau suivant.
    Par ailleurs c'est une excellente adaptation du jeu d'arcade éponyme. Peut être le meilleur jeu de la console, en tout cas, c'est mon coup de cœur.

  1. Pitfall! de Activision (1982) : jeu d'aventure action à la Indiana Jones qu'on ne présente plus puisque qu'il est également disponible sur les consoles Atari 2600 et ColecoVision dont nous avons déjà parlé. La version sur Intellivision est honorable.

  1. Utopia développé par Don Daglow pour Mattel (1982) : jeu de stratégie précurseur des "God Game" et des "City Builder", Utopia est très en avance sur son temps puisqu'il s'inspire des jeux de plateau mais en y ajoutant plein de nouvelles fonctionnalités ainsi qu'une IA relativement complexe.
    Acclamé par la critique et succès commercial, le jeu, en avance sur son temps, est une légende aujourd'hui.

  2. Treasure of Tarmin: avec sa représentation en 3D très novatrice pour l'époque, il est un des premiers Dungeon-crawler introuvable ailleurs que sur la console de Mattel.

Ce petit tour d'horizon vous aura peut être donné envie de redécouvrir cette console. Rien de plus simple avec ce petit guide que vous pouvez retrouver sur le forum de PixelManiac: Bliss, meilleur émulateur de l'Intellivision.

Intellivision-la television intelligente

Cette seconde génération de console aura essuyé les plâtres du début des années 80 où tout semblait possible mais risqué. Et gare aux audacieux qui n'auraient pas su lire entre les lignes, la chute brutale de 1983, crée aux US un climat de défiance qui sera exploité par les japonais de Nintendo, trop heureux de repartir sur les cendres encore fumantes d'une industrie alors majoritairement dominée par les américains.

La suite, vous la connaissez, et nous vous la narrerons avec plaisir dans un prochain épisode...

Suggestion

ColecoVision la console des 80s

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Intellivision-la television intelligenteIntellivision-la television intelligente
Intellivision-la television intelligenteIntellivision-la television intelligente

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
nono
Auteur - nono -

Maître Jedi des requêtes SQL. Les jeux qui m'ont marqué:

  • Castlevania IV
  • Tomb Raider
  • FFVII
  • Diablo
  • Derrick : meurtre dans un parterre de fleurs

Publié le 04/05/2021 | Catégorie RetroSpective | Version Consoles

Dernière modif le 2021-07-16 23:26:13(Dernière modif il y a plus d'un mois par nono)
Vu 1337 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 16 (-76)
- 30 derniers jours: 228
- 3 derniers mois: 797
- 1 an: 1327
- année précédente : 11

-- Dans la catégorie: RetroSpective --

Histoire de la Playstation
Histoire de la Playstation
Histoire de la FAMICOM
Histoire de la FAMICOM
Génération 8bits
Génération 8bits
GAMEGEAR la vie en couleurs
GAMEGEAR la vie en couleurs
Histoire du JV - les années 80 (partie 2)
Histoire du JV - les années 80 (partie 2)
Histoire du JV - les années 80 (partie 1)
Histoire du JV - les années 80 (partie 1)
Histoire des Jeux Vidéo - de la Génèse aux Années 70
Histoire des Jeux Vidéo - de la Génèse aux Années 70
ATARI 2600 More Games More Fun
ATARI 2600 More Games More Fun
ColecoVision la console des 80s
ColecoVision la console des 80s
PC-Engine outsider des consoles
PC-Engine outsider des consoles

FAQ / REF / CITATIONS

Intellivision-la television intelligente

Commentaires

Basic Syntax avec Markdown