Super Star Wars | Retrogaming by Pixel-maniac.com
Super Star Wars
Genre Action/ plateforme
Support Super NES
Année 1992
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa

Super Star Wars

L’adaptation des films Star Wars ne se résume pas aux Jeux-Vidéo de combats spatiaux. En 1992, un an avant la sortie du sensationnel X-Wing LucasArts offre aux fans et aux joueurs un Run and Gun épique qui sera le 1er volet de la trilogie Super Star Wars exclusivement sur console Super Nintendo.


Super Star Wars
Sur Tatooine on récupère rapidement le sabre laser
Sur Tatooine on récupère rapidement le sabre laser

Une fois n'est pas coutume, je vais griller la priorité à notre caution Super Nintendo, Remo, pour parler d'un des meilleurs jeu sorti dans la galaxie lointaine, très lointaine, j'ai nommé Super Star Wars. Il arrive en 1992 (1993 chez nous), il aura donc fallu attendre 6 ans après la sortie du dernier épisode de la trilologie éponyme de Georges Lucas pour que les joueurs et joueuses soient enfin correctement servis.

On parle de la vraie trilogie, celle des épisodes IV à VI, de New Hope au Retour du Jedi en 1986 pour ceux qui ne connaissent pas (ndlr : ça existe ?).

L'industrie n'en est pas à son premier coup d'essai, loin de là. Une franchise juteuse comme celle-ci n'aura pas échappé aux fabricants de jouets en tout genre. La 1ère adaptation en jeu vidéo de la Guerre des étoiles de notre ami Georges, qui devait être loin de se douter en 1977 du succès de son Space Opera arrive dès 1982 sur Atari 2600 (oui la VCS, celle qui affichait 2 couleurs et un Spite en même temps) avec Empire Strikes Back. La bataille de Hot est ici mise en scène. Pour l’époque ce titre est plutôt correct, en tout cas plus que les 2 navets qui suivront sur la même console, tellement de piètre qualité qu’ils ne valent même pas la peine qu'on s’y attarde.

Puis il y a eu le succès de l’impressionnante borne d’arcade « Star Wars » en 1983 et le 1er jeu de la licence sur NES en 1987, appelé sobrement "Star Wars" (soit 1 an après la sortie du dernier film) jeu que je connais de réputation mais que je n’ai honnêtement jamais fait… Enfin la Master system, la GG et la Game Boy auront également leur jeu Star Wars oscillant entre le bof et le très mauvais surtout sur la console portable de Nintendo.

Devant cette médiocrité indigne de son rang, George, ni une ni deux, décide dans les années 90 de mettre fin au massacre et de récupérer la licence avec Lucas Arts afin de produire lui-même sa trilogie vidéo ludique, car on n’est jamais mieux servi que par soi-même, n'est ce pas ?

Nous voici donc en 1993 pour la sortie du 1er épisode en Europe, enfin l’épisode IV, et quoi de mieux que la toute jeune Super Nintendo pour mettre enfin la puissance de la 16-bits au service de l'adaptation des longs métrages, merci Georges (surtout qu’il avait eu une très mauvaise expérience lors de l’attribution des droits aux fabricants de jouets pour la commercialisation des mythiques figurines du film).


"Par les cornes le Taun-Taun tu prendras". Embarquement immédiat pour Tatooine

Super Star Wars
Jouer Han Solo, un rêve de gosse...
Jouer Han Solo, un rêve de gosse...

Comme dit précédemment, Super Star Wars est un Shoot Them Up du genre Run and Gun. Autant dire que pour espérer survivre il faut se hâter le popotin dans les tableaux en scrolling horizontal, sans possibilité de revenir en arrière et sans trainer les savates au risque de voir Repop toute la cohorte d’ennemis, très nombreux d'ailleurs.

On est donc face à un gameplay nerveux, rapide et les niveaux, en plus d’être remplis d’ennemis, sont parsemés de pièges et d’obstacles. Il va donc falloir s'approprier le chemin et aiguiser ses réflexes de Jawas à la manière d’un Probotector, mais en légèrement plus difficile.

Super Star Wars prend le parti de retracer toute l’aventure de Star Wars : a New Hope en s’attardant sur les moments clés du film. L’aventure est donc assez longue et linéaire, misez sur une bonne dizaine d’heures de jeu, sans tricher.

On démarre donc sur Tatooine, avec un Luc Skywalker équipé d’un blaster tout ce qu’il y a de plus banal.
Rapidement vous récupérez des bonus qui vous permettent d’améliorer votre arme de base.
Les ennemis, de tailles variées, apparaissent en continu (c'est le principe du Run and Gun) et vous affrontez en général un boss géant à la fin du niveau, en l’occurrence le monstre des sables du Retour du Jedi. Bon d’accord, ce n’était pas dans le 1er mais on ne va pas s’embarrasser de ce genre de détails hein ?

Après avoir récupéré C3PO, on se retrouve à bord de d'un Landspeeder poursuivit par des Jawas en rut et surtout en mode 7, nous offrant une sympathique perspective dans le combat (pour mémoire le mode 7 est un mode d'affichage graphique de la SNES qui permet des effets de perspective 3D sans être de la 3D).
C’est une des constantes du jeu, alterner le gameplay entre scrolling horizontal classique et passage en véhicule en mode 7, pour finir en apothéose au dernier niveau. Ca rappelle un certain test d'Indiana Jones sur Super Nintendo réalisé par notre expert SNES Remo, non ? On termine le niveau dans le ventre de l’énorme structure mobile Jawa à combattre un monstre de lave, toujours dans l’esprit du 1er épisode, mais on va pas chipoter.

Et le laser fut

Une fois Obiwan Kenobi rencontré, vous allez pouvoir alterner entre Blaster et Sabre Laser, même s’il faut avouer que ce dernier est plus pour épater la galerie car il a une portée très limitée.

Lorsque vous quittez Tatooine, vous allez enfin pouvoir choisir un autre personnage en sus de Luc, Chewbacca en l’occurrence et rapidement ce sera au tour de Han Solo de rejoindre votre équipe. C’est une autre idée sympa du jeu, la possibilité de changer de personnage entre chaque niveau.

On peut changer de personnage entre chaque niveau


Une mise en scène très fidèle à l’esprit de la saga, à la limite du "fan service"

Super Star Wars
Par derrière le robot tu prendras
Par derrière le robot tu prendras

Les transitions entre les niveaux sont des plans fixes rappelant les moments importants du film (rencontre d’ObiWan et de Solo, sauvetage de la princesse Leia, combat d’Obiwan contre Vador…), l’occasion pour ceux qui n’ont pas vu de film de s’y retrouver dans la narration, et pour les fans c'est bien évidemment kiki tout dur tout du long.

Les niveaux sont par conséquent très variés et graphiquement très beaux. Encore une fois on est dans l’ambiance du début à la fin dans cette adaptation très fidèle du film, qui se permet cependant quelques libertés dont on ne lui tiendra pas rigueur, car c'est principalement dans un souci de jouabilité (notamment les boss).

La difficulté est grandissante et les combats de boss sont parfois rageants mais ils deviennent (presque) une formalité une fois vous maîtrisez les techniques. Par exemple, le boss mécanique (Imperial Defense Droid de son petit nom) vous donnera du fil à retordre jusqu’à ce que vous ayez compris qu’il faut juste passer dans son dos et lui avoiner le fion (ndlr: Nono...on avait dit qu'on parlait pas politique sur Pixel-Maniac).

Bien entendu on est accompagné tout au long de l'aventure par les thèmes musicaux épiques des films magistralement retranscrits par l'excellent processeur sonore de la Super Nintendo. A aucun moment l’envie ne vous prendra de couper ni même baisser le son, ou alors c’est que vous être insensible à la symphonie de John Williams.

Super Star Wars

Super star War, s’il n’est pas le meilleur de la trilogie, a le mérite d’être le premier bon jeu Star Wars sur console de salon après les expériences plus ou moins ratés sur les 8bits Atari et NES (ndlr: n'exagérons rien mais c’est pas faux).

Aux 2 épisodes suivant tu joueras

Tout comme les films, ils sont bien meilleurs que le 1er, alors j’espère que cela vous a donné envie de les (re)découvrir . Que la force soit avec vous !

Suggestion

Tintin le temple du soleil
Note 75/100

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Super Star WarsSuper Star Wars
Super Star WarsSuper Star Wars

Portages et Autres versions

aucun portage chargé

Screenshots (12)

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
nono
Auteur - nono -

Maître Jedi des requêtes SQL. Les jeux qui m'ont marqué:

  • Castlevania IV
  • Tomb Raider
  • FFVII
  • Diablo
  • Derrick : meurtre dans un parterre de fleurs

Publié le 06/04/2021 | Catégorie Test | Version Super NES

Dernière modif le 2021-12-06 18:55:19(Dernière modif il y a plus d'un mois par nono)
Vu 5662 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 151 (-97)
- 30 derniers jours: 817
- 3 derniers mois: 2560
- 1 an: 5662
- année précédente :

-- Dans la catégorie: Test --

Castlevania Symphony of the Night
Castlevania Symphony of the Night
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
Outlaws
Outlaws
NIGHTS Into Dreams
NIGHTS Into Dreams
ActRaiser
ActRaiser
F ZERO X
F ZERO X
Super Mario Bros 2
Super Mario Bros 2
Alone in the Dark
Alone in the Dark
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Xenon
Xenon
Gunstar Heroes
Gunstar Heroes
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
CADASH Action-RPG Arcade
CADASH Action-RPG Arcade
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Micro Machines
Micro Machines
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Earthworm Jim 2
Earthworm Jim 2
Adventures of Batman and Robin
Adventures of Batman and Robin
Super Mario Kart
Super Mario Kart
Target Renegade (Renegade 2)
Target Renegade (Renegade 2)
NARC (1988)
NARC (1988)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever
Super Metroid
Super Metroid
METAL SLUG X
METAL SLUG X
Golden Axe II
Golden Axe II
Prince of Persia
Prince of Persia
Lode Runner
Lode Runner
Robocop
Robocop
Dune II Battle for Arrakis
Dune II Battle for Arrakis
Duke Nukem
Duke Nukem
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
DUNE le jeu
DUNE le jeu
The Lost Vikings
The Lost Vikings
Resident Evil
Resident Evil
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Dig Dug Arcade
Dig Dug Arcade
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
Ultima I-The First Age of Darkness
Ultima I-The First Age of Darkness
Mystery House
Mystery House
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Microsoft Decathlon
Microsoft Decathlon
Desperado
Desperado
Beneath a Steel Sky
Beneath a Steel Sky
QUACKSHOT
QUACKSHOT
Tomb Raider
Tomb Raider
Half-Life
Half-Life
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Earthworm Jim
Earthworm Jim
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Spy Hunter Arcade (1983)
Spy Hunter Arcade (1983)
GG Shinobi II - The Silent Fury
GG Shinobi II - The Silent Fury
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
XENON II Megablast (1990) Image Works
XENON II Megablast (1990) Image Works
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
PROHIBITION (1987) Infogrames
PROHIBITION (1987) Infogrames
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Diablo II
Diablo II
Mr Nutz (1993) Océan
Mr Nutz (1993) Océan
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Diablo JDR-action épique
Diablo JDR-action épique
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Les aventures de Moktar
Les aventures de Moktar
Rainbow Islands
Rainbow Islands
CONAN (1984) Datasoft
CONAN (1984) Datasoft
Teenage Mutant Ninja Turtles
Teenage Mutant Ninja Turtles
Another World
Another World
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Mystic Defender
Mystic Defender
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Bubsy (Accolade 1993)
Bubsy (Accolade 1993)
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC KID - coup de boule au paléolithique
Battletoads
Battletoads
GODS (1991) Renegade
GODS (1991) Renegade
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Bubble Bobble
Bubble Bobble
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Streets of rage hommage à SEGA
Streets of rage hommage à SEGA
I LOVE SKWEEK
I LOVE SKWEEK
Super Mario 64
Super Mario 64

FAQ

Super Star Wars

Commentaires

Basic Syntax avec Markdown

Remo
Remo a écrit le 08/04/2021 à 11:47:43.

forcément un grand classique! j'adore. Effectivement les deux suivants sont encore plus beaux mais difficiles!!! Mais quelle trilogie de choix et de luxe pour la SNES! du caviar!!


répondre