Indiana Jones et la dernière croisade | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

Action

1989

Amstrad

Indiana Jones et la dernière croisade
gal_9.png
img_1.png
gal_7.png
gal_3.png
gal_6.png
gal_13.png
gal_10.png
gal_8.png
gal_5.png
gal_4.png
gal_12.png
gal_11.png
img_3.png
gal_1.png
img_2.png
gal_2.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

Indiana Jones et la dernière croisade

Après l'arche d'alliance et les pierres de Sankara, Indy repart en croisade pour retrouver le Grâal

par Remo © 3 November 2023

Et que diriez-vous d’incarner le plus grand archéologue de tous les temps, celui qui a fait rêver toute génération dans les années 80 ? Vous ne voyez pas ? mais si, je vous parle évidemment d’Indiana Jones, pas le papy de 2023 qui a du mal à se trainer entre son fauteuil et la cuisine mais bien le seul le vrai Indy, celui qui a découvert l’Arche d’alliance, qui a retrouvé les pierres de Sankara et qui a bu dans le Grâal.

C’est justement ce dernier exploit qui nous intéresse aujourd’hui avec l’adaptation en jeu vidéo du troisième volet des aventures d’Indy : la dernière croisade.

Indiana Jones et la dernière croisade
Des cordes, des cavernes, Indy repart au turbin
Des cordes, des cavernes, Indy repart au turbin

De beaux graphismes mais que deux couleurs : CPC oblige...


Indiana Jones et la dernière croisade
Girafes et rhinocéros : tout est là pour empêcher Indy d'atteindre son but
Girafes et rhinocéros : tout est là pour empêcher Indy d'atteindre son but

En 1989, c’est le règne des blockbusters adaptés en jeu vidéo. Chaque film a droit à son adaptation sur écran avec plus ou moins de bonheur. Et comme chez Pixel-Maniac on aime tout ce qui est vieux et qui pique bien les yeux, je vous propose de découvrir ou redécouvrir l’adaptation CPC6128 avec ses cinq niveaux, ses deux couleurs et sa difficulté d’un autre temps.

Disons-le d’emblée le CPC ne passe pas pour être un monstre de puissance graphique et la qualité visuelle des jeux s’en ressent souvent. Cependant pour cet Indiana Jones et la dernière croisade, le personnage est plutôt bien modélisé avec de gros sprite bien reconnaissable et les environnements sont certes peu nombreux mais plutôt sympathique. Là où le bât blesse c’est qu’on a droit à deux pauvres couleurs et que forcément ça fait tout de suite un peu plus cheap et daté.

Vous incarnez bien évidemment Indy qui doit retrouver le Grâal à travers cinq petits niveaux mais plutôt costaud à passer voire impossible pour certains passages :

  • Les cavernes de Coronado et pour retrouver la croix du même nom Ici tout est en souterrain donc la torche est votre ami. Petite subtilité sympa, si vous mettez trop de temps à vous perdre dans les dédales des cavernes, la torche s’éteint petit à petit ce qui rend la progression absolument affreuse. Tout se joue sur base plate-forme avec moult corde et piton à escalader et quelques ennemis disséminés çà et là que l’on peut éliminer au fouet (limité en utilisation) ou au poing.

Cinq niveaux mais d'une difficulté indécente


Indiana Jones et la dernière croisade
Dans ce niveau, le fouet est indispensable pour passer de fenêtre en fenêtre
Dans ce niveau, le fouet est indispensable pour passer de fenêtre en fenêtre
  • Le toit du train du cirque ambulant Dans ce niveau, en plus des malfrats qui décidément n’ont pas l’intention de laisser tomber la croix, vous devrez éviter les têtes de girafe et autres cornes de rhinocéros qui tentent de vous empaler rendant la progression à la limite de l’infernal (c’est le niveau que je n’ai jamais dépassé à cette époque). Mais grâce à nos techniques actuelles (merci la save auto) nous pouvons enchaîner avec :

  • Le château de Brunswald Tout se joue ici dans l’escalade verticale de la façade du château pour rejoindre papounet Henri Jones et son précieux journal du Grâal. La progression se fait à l’aide du fouet pour passer de fenêtre en fenêtre et grâce à des échelles.

  • Le dirigeable à destination de Berlin Il faut absolument récupérer le journal de Père sinon nous ne pourrons pas passer les épreuves finales du Grâal. Direction Berlin dans le dirigeable blindé de nazis qu’il faudra éliminer ou éviter pour s’enfuir de ce piège volant.

  • Le Grâal Enfin le dernier niveau qui est aussi court que compliqué puisqu’il faudra passer les épreuves du chevalier, dernier gardien du Grâal et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu le temps en 700 ans de concocter une série de pièges des plus retors.


En résumé
Indiana Jones et la dernière croisade

Vous l’aurez compris, cette adaptation d’Indy 3 est à réserver aux fans de la machine CPC ou aux fans de l’archéologue mais soyez prévenus, même si le jeu est moins moche que la plupart des titres CPC, préparez-vous à souffrir comme jamais car le Grâal ça se mérite !

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Indiana Jones et la dernière croisadeIndiana Jones et la dernière croisade
Indiana Jones et la dernière croisadeIndiana Jones et la dernière croisade

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Remo
Auteur - Remo -

Remo, grand ordonnateur du CPC6128, caution SNES et N64 de Pixel-Maniac

Publication : 3 November 2023 | Catégorie Test | Version Amstrad

Dernière modif le 2023-11-03 15:16:51 (Dernière modif il y a plus d'un mois par Remo)
Vu 519 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 4 (-7)
- 30 derniers jours: 46
- 3 derniers mois: 163
- 1 an: 519
- année précédente :

-- Du même auteur: Remo --

Secret of evermore
Secret of evermore
Ikari Warriors
Ikari Warriors
Inertie
Inertie
Prince of Persia SNES
Prince of Persia SNES
Les boucliers de Quetzalcoatl
Les boucliers de Quetzalcoatl
Goldeneye
Goldeneye
Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
Mystic Quest
Mystic Quest
Batman Returns
Batman Returns
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
F ZERO X
F ZERO X
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Super Metroid
Super Metroid
Golden Axe II
Golden Axe II
Robocop
Robocop
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Desperado
Desperado
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Another World
Another World
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
Battletoads
Battletoads
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Action-RPG sur Super Nintendo PAL
Action-RPG sur Super Nintendo PAL

FAQ / REF / CITATIONS

Soutenir le site sur
Indiana Jones et la dernière croisade
Basic Syntax avec Markdown

Note 69/100

Résumé

Vous l’aurez compris, cette adaptation d’Indy 3 est à réserver aux fans de la machine CPC ou aux fans de l’archéologue mais soyez prévenus, même si le jeu est moins moche que la plupart des titres CPC, préparez-vous à souffrir comme jamais car le Grâal ça se mérite !

Commentaires