Manhattan 95 | Retrogaming by Pixel-maniac.com
Manhattan 95
gal_9.png
gal_2.png
gal_8.png
gal_7.png
gal_10.png
gal_12.png
gal_3.png
img_3.png
gal_5.png
img_2.png
gal_4.png
gal_1.png
gal_11.png
gal_6.png
img_1.png
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa

Manhattan 95

L'adaptation en 1986 sur CPC du film de 1981 de Carpenter, New York 1997 et qui aura une suite en 1996 qui s'intitule Los Angeles 2013. Dur à suivre? Pourtant le compte est bon, demandez à Bertrand Renard!


Manhattan 95
c'est parti pour une virée dans New York
c'est parti pour une virée dans New York

En 1981, tranquillement calé entre Halloween (1978) et The Thing (1982), John Carpenter lâche Escape from New York ou New York 1997 en français, avec un Kurt Russel au top de sa forme en sauveur du président des Etats Unis. Ce dernier n’a rien trouvé de mieux que de s’écraser avec son Air Force One en plein milieu de Manhattan. Rien de bien effrayant vous me direz, sauf qu’ici nous sommes en 1997 qui est le futur quand on est en 1981 même si c’est le passé quand on est en 2021. Compliqué tout ça mais vous avez compris l’idée ?

En 1997, dans le futur donc, Manhattan n’est qu’une immense prison de haute sécurité où tout est permis tant que ça reste dans la limite des frontières. Toute une partie de la ville de New York est donc laissée à l’abandon et aux mains des plus grands criminels des Etats Unis. Fort logiquement dans ce genre de situation, un chef émerge et c’est le Duc qui fait la loi dans ce no man’s land. Sachant le Président en visite forcée des locaux, il va tout faire pour le récupérer et demander une rançon à la hauteur de l’importance de son otage.


Ubi Soft commence à sentir le filon des adaptations Hollywood

Manhattan 95
quelques phases de conduite pour changer de quartier
quelques phases de conduite pour changer de quartier

Face à cette situation inextricable, les autorités décident de demander l’aide de Snake Plissken, un repris de justice, seul capable de poser un petit avion sur le world trade center et de tenter un sauvetage. Pour le motiver, ils n’hésitent pas à lui proposer une amnistie complète et au cas où ça ne suffirait pas, lui implantent une bombe dans le corps qui se déclenchera au bout de 24 h. Remonté comme un coucou suisse par tant de motivation, notre héros va se défoncer pour mener à bien sa mission.

En 1986, Ubi Soft décide d’adapter le film mais sans vraiment en avoir les droits sur Amstrad CPC. New York 1997 devient donc Manhattan 95, Snake Plissken devient Snail Lispken et la musique du film de Carpenter reste la musique du film de Carpenter. Autre temps, autres droits d’auteur, bref, c’est l’adaptation fidèle du film avec un but unique : le sauvetage du président des Etats Unis d’Amérique dans le temps imparti pour pouvoir être amnistié.


Sauver le Président en moins de 24h sous peine d'explosion? Sacrée motivation!

Manhattan 95
des scènes de dialogue à choix multiples
des scènes de dialogue à choix multiples

Pour voir que le soft date de 1986, Ubi Soft a travaillé ses graphismes. La palette de couleurs est limitée certes mais le jeu est loin d’être une mocheté, les personnages étant reconnaissables et plutôt bien modélisés. Les environnements, plutôt classe eux aussi (le New York dévasté devenu prison de haute sécurité), rend assez bien, on sent bien le côté « guerre civile » qui règne avec des ennemis à chaque coin de rue, des feux de barricades et des bâtiments taggés et délabrés.

Notre héros Snake ou plutôt Snail a la possibilité de donner coups de poing, coups de pied et possède un mini arsenal à base de grenades et de mitraillette à munitions illimitées que nous ne lâcherez plus une fois que vous l’aurez essayé.

Le jeu se situe plus du côté arcade aventure avec des phases dans la ville où il faudra rejoindre différents personnages et leur parler avec un choix de dialogues et réponses à choisir précautionneusement pour pouvoir progresser dans l’aventure sous peine d’enclencher un game over prématuré.

Quelques scènes de conduite de voiture viennent rompre la monotonie des phases piétonnes mais ne permettent que de rajouter un peu de contenu à un jeu qui même s’il est loin d’être moche pour l’époque, reste un peu poussif dans son déroulement.

Manhattan 95

Si vous êtes un nostalgique des années 80 et des graphismes avec une palette de trois couleurs, vous pourrez vous amuser quelques heures (minutes ?) avec cette adaptation qui ne dit pas son nom d’un film devenu culte du maître Carpenter. Dans le cas contraire, rabattez vous sur le film qui certes est un film fauché mais qui reste emblématique du début des années 80 et de la direction que va prendre le cinéma dans les années qui suivent.

Suggestion

Target Renegade (Renegade 2)
Note 52/100

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

Manhattan 95Manhattan 95
Manhattan 95Manhattan 95

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Remo
Auteur - Remo -

Remo, grand ordonnateur du CPC6128, caution SNES et N64 de Pixel-Maniac

Publié le 13/06/2021 | Catégorie Test | Version Amstrad

Dernière modif le 2021-06-14 09:36:52(Dernière modif il y a plus d'un mois par Remo)
Vu 1200 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 53 (0)
- 30 derniers jours: 236
- 3 derniers mois: 771
- 1 an: 1192
- année précédente : 9

-- Dans la catégorie: Test --

Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
PARASOL STARS - The Story of Bubble Bobble III
California Games
California Games
STREET FIGHTER II - The World Warrior
STREET FIGHTER II - The World Warrior
Mystic Quest
Mystic Quest
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
Black Tiger (Arcade CAPCOM)
BAGMAN (Le Bagnard)
BAGMAN (Le Bagnard)
DONKEY KONG Junior
DONKEY KONG Junior
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
Monkey Magic (Arcade Nintendo)
CHUCK ROCK (Amiga)
CHUCK ROCK (Amiga)
Maniac Mansion
Maniac Mansion
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
ALIEN vs PREDATOR (CAPCOM)
James Pond
James Pond
Batman Returns
Batman Returns
Castlevania Symphony of the Night
Castlevania Symphony of the Night
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
Outlaws
Outlaws
NIGHTS Into Dreams
NIGHTS Into Dreams
ActRaiser
ActRaiser
F ZERO X
F ZERO X
Super Mario Bros 2
Super Mario Bros 2
Alone in the Dark
Alone in the Dark
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Speed Ball 2 Brutal Deluxe
Xenon
Xenon
Gunstar Heroes
Gunstar Heroes
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
CADASH Action-RPG Arcade
CADASH Action-RPG Arcade
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Micro Machines
Micro Machines
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Earthworm Jim 2
Earthworm Jim 2
Adventures of Batman and Robin
Adventures of Batman and Robin
Super Mario Kart
Super Mario Kart
Target Renegade (Renegade 2)
Target Renegade (Renegade 2)
NARC (1988)
NARC (1988)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
Duke Nukem Forever
Duke Nukem Forever
Super Metroid
Super Metroid
METAL SLUG X
METAL SLUG X
Golden Axe II
Golden Axe II
Prince of Persia
Prince of Persia
Lode Runner
Lode Runner
Robocop
Robocop
Dune II Battle for Arrakis
Dune II Battle for Arrakis
Duke Nukem
Duke Nukem
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
DUNE le jeu
DUNE le jeu
The Lost Vikings
The Lost Vikings
Resident Evil
Resident Evil
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Dig Dug Arcade
Dig Dug Arcade
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
Ultima I-The First Age of Darkness
Ultima I-The First Age of Darkness
Mystery House
Mystery House
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Microsoft Decathlon
Microsoft Decathlon
Desperado
Desperado
Beneath a Steel Sky
Beneath a Steel Sky
QUACKSHOT
QUACKSHOT
Tomb Raider
Tomb Raider
Half-Life
Half-Life
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Earthworm Jim
Earthworm Jim
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Spy Hunter Arcade (1983)
Spy Hunter Arcade (1983)
GG Shinobi II - The Silent Fury
GG Shinobi II - The Silent Fury
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Super Star Wars
Super Star Wars
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
Bushido Blade jeu de combat en 3D sur PlayStation
XENON II Megablast (1990) Image Works
XENON II Megablast (1990) Image Works
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
PROHIBITION (1987) Infogrames
PROHIBITION (1987) Infogrames
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Diablo II
Diablo II
Mr Nutz (1993) Océan
Mr Nutz (1993) Océan
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Diablo JDR-action épique
Diablo JDR-action épique
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Les aventures de Moktar
Les aventures de Moktar
Rainbow Islands
Rainbow Islands
CONAN (1984) Datasoft
CONAN (1984) Datasoft
Teenage Mutant Ninja Turtles
Teenage Mutant Ninja Turtles
Another World
Another World
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Castle of illusion Starring Mickey Mouse
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Mystic Defender
Mystic Defender
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Bubsy (Accolade 1993)
Bubsy (Accolade 1993)
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
PC KID - coup de boule au paléolithique
PC KID - coup de boule au paléolithique
Battletoads
Battletoads
GODS (1991) Renegade
GODS (1991) Renegade
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Bubble Bobble
Bubble Bobble
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Streets of rage hommage à SEGA
Streets of rage hommage à SEGA
I LOVE SKWEEK
I LOVE SKWEEK
Super Mario 64
Super Mario 64

FAQ / REF / CITATIONS

Manhattan 95

Commentaires

Basic Syntax avec Markdown

nono
nono a écrit le 14/06/2021 à 20:00:44.

Plus ça pique les yeux, plus on aime. Néanmoins je ne te remercie pas pour avoir perdu 1/10 a ma presbytie...

répondre à nono