Another World | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

Action

1991

Atari ST

Another World
gal_4.png
gal_7.png
img_2.png
gal_9.png
gal_10.png
gal_5.png
gal_11.png
gal_3.png
gal_1.png
img_1.png
gal_8.png
img_3.png
gal_2.png
gal_12.png
gal_6.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

Another World

Le jeu dont vous êtes le héros

par Remo © 24 February 2021

Another World - 3DO (Interplay 1993) | 3DO | 10/02/2022 | 44 vues


En 1991, Eric Chahi un développeur français de 24 ans, révolutionne l’industrie vidéoludique en créant presque à lui tout seul, un jeu devenu culte Another World.

Pensé pour une immersion maximum et conçu à la manière d’un film, le jeu édité par Delphine Software sur Amiga et Atari ST, puis porté sur tout ce qui existe les 30 années suivantes (avec son lot d’améliorations graphiques et de collectors en tout genre), tranche complètement avec les productions de l’époque et permet d’ouvrir le joueur à une façon de jouer et d’incarner un personnage qu’il ne pouvait pas imaginer jusqu’à lors.

Dès l’introduction, le joueur est mis dans l’ambiance avec une cinématique digne d’un film d’animation où on nous montre un jeune scientifique qui, un soir d’orage, travaille sur une expérience qui tourne mal (comme souvent). Il se retrouve ainsi projeté dans un autre monde (d’où le titre, malin ça !) relativement hostile que ce soit par la nature environnante ou les habitants extra-terrestres qui la peuplent et qui ne vous veulent pas que du bien.

Le joueur est livré à lui-même comme s’il avait directement plongé à l’intérieur d’un film dont il serait le protagoniste. Aucune indication n’est présente à l’écran, ni barres de vie, ni inventaire, ni carte, tout est fait pour que l’immersion soit totale et ça fonctionne à merveille.

Another World
Pas taper, pas taper!
Pas taper, pas taper!

Aventure, Exploration, Immersion


Another World
Des indigènes peu accueillants
Des indigènes peu accueillants

Des idées de gameplays à la pelle, permettent au joueur de ne jamais s’ennuyer et renouvellent constamment l’intérêt de l’aventure. Hors de question ici de refaire cent fois la même chose, que ce soit dans les phases de progression, de découverte, ou de shoot. Le joueur a toujours le sentiment de découvrir quelque chose de nouveau et est incapable de prédire ce que la suite de l’aventure lui réserve.

La contrepartie de ce postulat est que le jeu est complétement ...é et que si vous ne faites pas exactement ce que le jeu attend de vous au moment où il l’attend, vous pouvez vous retrouver bloqué sans autre porte de sortie que de relancer la dernière sauvegarde (à base de code à l’époque) et de recommencer tout un pan du jeu (qui devient du coup beaucoup plus facile).

Les actions à réaliser pour progresser sont nombreuses et variées et on progresse dans le jeu comme on le ferait dans la vraie vie : - Je suis emprisonné dans une cage suspendue, tiens je vais essayer de me balancer pour la casser, - J’ai trouvé un pistolet laser mais déchargé, il me faut donc trouver un générateur pour l’alimenter Voici quelques exemples des énigmes que l’on doit résoudre pour pouvoir avancer et la satisfaction de voir se réaliser ce que l’on avait imaginé sans trop y croire est assez jouissif il faut bien le dire.

Très rapidement, nous sommes accompagnés par un habitant local en disgrâce, compagnon de cellule, qui se révèlera bien vite d’une efficacité capitale pour pouvoir progresser et se sortir de ce guêpier. La relation que l’on va nouer avec lui (en tout bien tout honneur) au cours de l’épopée à force d’entraide et de sauvetage in extremis, aboutit à une véritable amitié que l’on arrive à ressentir derrière son écran : quel tour de force et quel plan final magnifique et poétique à souhait.


Un jeu devenu culte


Another World
C'est le début des problèmes
C'est le début des problèmes

Les graphismes en images vectorielles font encore bonne figure aujourd’hui (question de point de vue évidemment) et la continuité entre cinématique et vraies séquences de jeu renforce encore plus le sentiment d’immersion qui fait que le jeu est vraiment unique et devenu culte au fil des années. A noter également, la présence de séquences animés pour chaque mort violentes de notre héros : quand il tombe dans un gouffre, qu’il se fait dévorer par un monstre, ou empoisonné par un insecte. On se prend même à faire exprès de mourir pour profiter de ces séquences d’animations particulières.

L’animation justement, est une des grandes forces du héros. A la manière d’un Prince of Persia, tous ses mouvements sont décomposés rendant le tout d’une fluidité et d’une beauté relativement rare pour l’époque. Ajouté à cela une musique impeccable qui vient ponctuer les moments de tension comme les passages un peu plus calmes et on a une mayonnaise quasi parfaite à laquelle on a très régulièrement envie de regouter.

Une fois les pièges connus, le jeu se finit assez rapidement mais c’est un vrai plaisir d’y retourner comme on aime revoir un bon film qu’on connait par cœur mais dans lequel on découvre des petits détails passés inaperçus et qui renforcent notre amour pour l’œuvre.


En résumé
Another World

Si vous aimez le genre, et même si ce n’est pas véritablement sa suite, le jeu Flashback sorti en 1992 par Delphine Software également, est probablement le titre qui s’en rapproche le plus, graphiquement en tout cas, même s’il est plus classique dans son gameplay avec son découpage par niveaux.

Pour conclure sur notre Another World (appelé Out of this World en Amérique), sachez qu’il ressort régulièrement sur les plates formes les plus récentes dans des versions améliorées (15e anniversaire, 20e anniversaire) et qu’il est donc très facile d’y rejouer de nos jours à petit prix. N’hésitez plus et foncez vivre votre meilleure aventure !!!

Vidéos

Another World - 3DO (Interplay 1993) | 3DO | 10/02/2022 | 44 vues

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Remo
Auteur - Remo -

Remo, grand ordonnateur du CPC6128, caution SNES et N64 de Pixel-Maniac

Publication : 24 February 2021 | Catégorie Test | Version Atari ST

Dernière modif le 2021-05-31 13:09:19 (Dernière modif il y a plus d'un mois par Remo)
Vu 4684 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 24 (-30)
- 30 derniers jours: 122
- 3 derniers mois: 311
- 1 an: 1257
- année précédente : 2116

-- Du même auteur: Remo --

Secret of evermore
Secret of evermore
Ikari Warriors
Ikari Warriors
Inertie
Inertie
Prince of Persia SNES
Prince of Persia SNES
Indiana Jones et la dernière croisade
Indiana Jones et la dernière croisade
Les boucliers de Quetzalcoatl
Les boucliers de Quetzalcoatl
Goldeneye
Goldeneye
Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
Mystic Quest
Mystic Quest
Batman Returns
Batman Returns
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
F ZERO X
F ZERO X
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Super Metroid
Super Metroid
Golden Axe II
Golden Axe II
Robocop
Robocop
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Desperado
Desperado
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
Battletoads
Battletoads
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Action-RPG sur Super Nintendo PAL
Action-RPG sur Super Nintendo PAL

FAQ / REF / CITATIONS

Soutenir le site sur
Another World
Basic Syntax avec Markdown

Leonardo7up
Leonardo7up a écrit le 25/02/2021 à 18:31:56.

Franchement, pour l'époque, quelle claque. Juste une personne derrière cette oeuvre d'art, chapeau bas. La Classe !!!! Et encore un titre que je me suis fait piquer ;) mais quel superbe test !!!! Bravo Remo ;) Anecdote : je me rappelle avoir dupliqué l'original d'un pote de classe et avoir dessiné à la main tout le disque de code... depuis j'ai en possession la boite originale complète (Fresnes n'est jamais bien loin)....Initiation de pirate en culotte courte, 1 semaine de boulot ! à l'époque on ne reculait devant rien en 6ème !!!!!

répondre à Leonardo7up
nono
nono a écrit le 25/02/2021 à 02:17:45.

Plus qu'un jeu vidéo, un dessin animé interactif. Un genre nouveau pour l'époque et un titre évidemment culte aujourd'hui. Merci Remo, à quand un article sur Flashback ?

répondre à nono

Note 97/100

Résumé

Si vous aimez le genre, et même si ce n’est pas véritablement sa suite, le jeu Flashback sorti en 1992 par Delphine Software également, est probablement le titre qui s’en rapproche le plus, graphiquement en tout cas, même s’il est plus classique dans son gameplay avec son découpage par niveaux.

Pour conclure sur notre Another World (appelé Out of this World en Amérique), sachez qu’il ressort régulièrement sur les plates formes les plus récentes dans des versions améliorées (15e anniversaire, 20e anniversaire) et qu’il est donc très facile d’y rejouer de nos jours à petit prix. N’hésitez plus et foncez vivre votre meilleure aventure !!!

Suggestions

Commentaires

Leonardo7up
Leonardo7up a écrit le 25/02/2021 à 18:31:56.

Franchement, pour l'époque, quelle claque. Juste une personne derrière cette oeuvre d'art, chapeau bas. La Classe !!!! Et encore un titre que je me suis fait piquer ;) mais quel superbe test !!!! Bravo Remo ;) Anecdote : je me rappelle avoir dupliqué l'original d'un pote de classe et avoir dessiné à la main tout le disque de code... depuis j'ai en possession la boite originale complète (Fresnes n'est jamais bien loin)....Initiation de pirate en culotte courte, 1 semaine de boulot ! à l'époque on ne reculait devant rien en 6ème !!!!!

répondre à Leonardo7up
nono
nono a écrit le 25/02/2021 à 02:17:45.

Plus qu'un jeu vidéo, un dessin animé interactif. Un genre nouveau pour l'époque et un titre évidemment culte aujourd'hui. Merci Remo, à quand un article sur Flashback ?

répondre à nono