Battletoads | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

Beat Them All

1991

NES

Battletoads
gal_4.png
img_2.png
img_3.png
gal_2.png
gal_9.png
img_1.png
gal_5.png
gal_3.png
gal_12.png
gal_1.png
gal_11.png
gal_10.png
gal_6.png
gal_8.png
gal_7.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

Battletoads

Certains matins de printemps ont une fraîcheur de grenouille.

par Remo © 31 January 2021

Si je vous dis Donkey Kong Land, Killer Instinct, Goldeneye 007, Banjo-Kazooie, Perfect Dark ou encore Conker’s bad fur day et que vous avez les yeux qui brillent comme moi, c’est que vous savez sûrement que le mythique studio Rare est à l’origine de tous ces titres qui nous ont émerveillés au siècle dernier. Mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est que le dit studio a été fondé en 1982, bien avant d’être racheté par Microsoft et que même en ces temps reculés il produisait des pépites sur des consoles d’un autre âge. Je vous invite ici à nous pencher sur Battletoads sur NES sorti en 1991 soit un an avant la déferlante Super Nes en France mais qui n’a pas à rougir de la comparaison tant il est le trait d'union parfait entre les deux générations.

Ce qui frappe en premier lieu quand on lance la cartouche sur notre vieille 8-bits adorée, c’est la qualité des graphismes insolente pour l’époque et qui renvoie les Mario et autre Zelda à l’âge de pierre graphique du jeu vidéo. Comme vous pouvez le voir sur les captures de cet article, ce titre sorti en fin de vie de la machine, permet de profiter pleinement des capacités techniques poussées dans leurs derniers retranchements par des ingénieurs au sommet de leur maîtrise du hardware (une fois n’est pas coutume).

Battletoads
Un niveau vertical assez technique
Un niveau vertical assez technique

Voiture, Surf, Jet, Moto, Hélico, tout y passe!


Battletoads
Rien de tel qu'un peu de surf pour se détendre
Rien de tel qu'un peu de surf pour se détendre

Dans la peau d’un batracien belliqueux, vous partez à la rescousse de la princesse Angelica kidnappée par la mystérieuse Reine Noire à travers une série de niveaux tous plus délirants les uns que les autres et à la difficulté infernale pour les joueurs que nous sommes devenus mais relativement classique si on se place 30 ans en arrière et dans la norme qui se faisait à l’époque.

L’autre particularité de ce titre, au-delà de sa beauté graphique est son originalité et sa diversité à travers les niveaux traversés. En effet, au-delà d’être un titre de plate forme ou un beat them all classique, le jeu se permet de varier les niveaux à l’extrême et n'ennuie jamais le joueur tant l’impression de nouveauté et de renouvellement est omniprésente à chaque niveau. Quelques exemples : après un niveau plutôt classique, à base d’ennemis à dessouder façon Final Fight, nous avons droit à un niveau à bord d’un landspeeder genre Star Wars, puis en surf sur un plan d’eau, ou encore à bord d’un jet style Top Gun, ou encore une moto dans des niveaux qui vont toujours plus vite et où le léger aliasing dû aux limites imposés par la machine ne parvient même pas à entacher l’expérience de jeu.


Un titre jouissif mais à la difficulté indécente!


Battletoads
la qualité graphique est folle pour de la 8-bits
la qualité graphique est folle pour de la 8-bits

Par contre, ce qui va faire très mal pour les joueurs que nous sommes devenus, c’est l’extrême difficulté du soft qui, comme souvent pour les titres de cette époque, mise tout sur la mémoire encyclopédique du joueur et le fameux« Die and Retry ». Cela permet effectivement de rallonger la durée de vie mais peut également complètement écœurer tout personne normalement constituée et surtout habituée aux sauvegardes régulières : pas de ça ici mes amis, on est des vrais barbares à l’ancienne ! Bon ok, pour ne pas finir dans l’asile du coin, on optera naturellement pour la version Recalbox qui permet les sauvegardes illimitées voire les rewind pour les plus fourbes d’entre nous.

Enfin, dernier atout et non des moindres, il est possible de jouer toute l'aventure à deux en mode coopération (une grenouille verte et une jaune) mais c'est à double tranchant. Si le fait d'être à deux nous avantage clairement pour les niveaux où ça castagne, c'est tout l'inverse dans les niveaux avec véhicules où il faut que les deux joueurs soient parfaitement coordonnés au millimètre pour espérer vaincre les obstacles et surtout leur vitesse de défilement.


En résumé
Battletoads

Vous l’avez compris, ce Battletoads est une vraie pépite d’ingéniosité et d’inventivité qui au-delà de ses graphismes et de sa variété de gameplay (mention spéciale aux mimiques du héros quand il tombe face à un boss !), se paye le luxe de changer de point de vue à l’envie (ce combat de boss complètement dingue où on ne nous propose que la vue côté Boss comme si nous étions l’ennemi à abattre par notre grenouille préférée en venant carrément fracasser l'écran de la TV façon Tortues Ninjas sur Super Nes) ou encore ces espèces d’insectes qui transpercent littéralement le quatrième mur pour vous voler une partie de votre barre de vie si vous êtes trop lent pour les arrêter.

Bref, que des idées de génie contenues dans ce titre qui mérite clairement le détour pour peu que vous soyez suffisamment résistant à une difficulté extrême et d’un autre temps !

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

BattletoadsBattletoads
BattletoadsBattletoads

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Remo
Auteur - Remo -

Remo, grand ordonnateur du CPC6128, caution SNES et N64 de Pixel-Maniac

Publication : 31 January 2021 | Catégorie Test | Version NES

Dernière modif le 2023-12-03 00:40:09 (Dernière modif il y a plus d'un mois par nono)
Vu 4696 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 8 (-19)
- 30 derniers jours: 72
- 3 derniers mois: 238
- 1 an: 989
- année précédente : 2316

-- Du même auteur: Remo --

Ikari Warriors
Ikari Warriors
Inertie
Inertie
Prince of Persia SNES
Prince of Persia SNES
Indiana Jones et la dernière croisade
Indiana Jones et la dernière croisade
Les boucliers de Quetzalcoatl
Les boucliers de Quetzalcoatl
Goldeneye
Goldeneye
Zelda Ocarina of Time
Zelda Ocarina of Time
Mystic Quest
Mystic Quest
Batman Returns
Batman Returns
Super Mario Allstars
Super Mario Allstars
F ZERO X
F ZERO X
Banjo Kazooie
Banjo Kazooie
Super Mario Land
Super Mario Land
Final Fight
Final Fight
Tintin le temple du soleil
Tintin le temple du soleil
Super Metroid
Super Metroid
Golden Axe II
Golden Axe II
Robocop
Robocop
Terminator 2
Terminator 2
Donkey Kong Country
Donkey Kong Country
Super Ghouls n Ghosts
Super Ghouls n Ghosts
Super Mario World 2
Super Mario World 2
Les chevaliers de Baphomet
Les chevaliers de Baphomet
Baldurs Gate
Baldurs Gate
Desperado
Desperado
Manhattan 95
Manhattan 95
Tintin au Tibet
Tintin au Tibet
Flashback The quest for identity
Flashback The quest for identity
Batman return of the Joker
Batman return of the Joker
Batman Gameboy
Batman Gameboy
Gryzor
Gryzor
Rick Dangerous II
Rick Dangerous II
Les Goonies
Les Goonies
Rick Dangerous
Rick Dangerous
Super Castlevania IV
Super Castlevania IV
Another World
Another World
Le mystère XIII
Le mystère XIII
Toki le tarzan du jeu video
Toki le tarzan du jeu video
Wizards and Warriors X  Fortress of Fear
Wizards and Warriors X Fortress of Fear
Mad Dog McCree
Mad Dog McCree
Indiana Jones Greatest Adventures
Indiana Jones Greatest Adventures
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Batman 1986 sur Amstrad CPC
Action-RPG sur Super Nintendo PAL
Action-RPG sur Super Nintendo PAL

FAQ / REF / CITATIONS

Soutenir le site sur
Battletoads
Basic Syntax avec Markdown

Note 91/100

Résumé

Vous l’avez compris, ce Battletoads est une vraie pépite d’ingéniosité et d’inventivité qui au-delà de ses graphismes et de sa variété de gameplay (mention spéciale aux mimiques du héros quand il tombe face à un boss !), se paye le luxe de changer de point de vue à l’envie (ce combat de boss complètement dingue où on ne nous propose que la vue côté Boss comme si nous étions l’ennemi à abattre par notre grenouille préférée en venant carrément fracasser l'écran de la TV façon Tortues Ninjas sur Super Nes) ou encore ces espèces d’insectes qui transpercent littéralement le quatrième mur pour vous voler une partie de votre barre de vie si vous êtes trop lent pour les arrêter.

Bref, que des idées de génie contenues dans ce titre qui mérite clairement le détour pour peu que vous soyez suffisamment résistant à une difficulté extrême et d’un autre temps !

Commentaires