CONAN (1984) Datasoft | Retrogaming by Pixel-maniac.com

Test

Action

1984

C64

CONAN (1984) Datasoft
Genre Action
Support C64
Année 1984

CONAN (1984) Datasoft
poster.jpg
gal_6.png
gal_2.png
gal_4.png
gal_11.png
gal_12.png
gal_10.png
img_1.png
gal_9.png
img_3.png
gal_5.png
gal_7.png
gal_8.png
gal_3.png
gal_1.png
img_2.png
Partager sur Meta Partager sur Twitter Partager sur Linkedin Partager sur wa
Test

CONAN (1984) Datasoft

Le barbare et le jeu vidéo, c'est une longue histoire d'amour. De Barbarian à Golden Axe, en passant par Préhistorik de Titus ou Diablo, CONAN est le premier représentant de la catégorie bodybuildé de l'âge de pierre de la playhistoire.

par Leonardo7up © 1 March 2021

Inutile de vous présenter Conan le Cimmérien, dont les aventures se déroulent dans un passé mythique et incarné dans les salles obscures par Schwarzy dans la trilogie de légende (KALIDOR inclus) et qui deviendra le standard de l'heroic fantasy au cinéma. Conan lancera la carrière de l'acteur et le propulsera au sommet d'Hollywood, avec la pléthore d'œuvres cinématographiques que nous connaissons à son actif.

A l'instar de l'homme de Cro-Magnon pour l'espèce humaine, CONAN participa à sa manière à l'essor du jeu vidéo que nous connaissons aujourd'hui, rien que cela !

Synopsis : Conan à pour mission de détruire le méchant Volta qui se terre dans sa forteresse. Votre quête démarre au château par l'introduction du jeu, présentant l'écran titre et agrémenté d'une musique envoutante. Le héros, par un saut périlleux évite le fossé et entre dans la demeure via le pont levis.

L'aventure commence...

CONAN (1984) Datasoft
La Playhistoire
La Playhistoire

Conan Hall of Volta, jeu de plateforme et d'action 1 joueur, durée de vie : 10 minutes !


CONAN (1984) Datasoft
Laissez le vivre...bonus à la clé
Laissez le vivre...bonus à la clé

Le jeu se déroule sur tableau fixe constituant un niveau du jeu et est composé de 7 niveaux distincts avec leurs ennemis propres et énigmes à résoudre afin d'avancer dans le jeu. L'objectif étant l'anéantissement de VOLTA ennemi juré de CONAN.

Le jeu débute au château, CONAN peut se déplacer, grimper aux échelles, et sauter. Il dispose de 10 lancers de glaive façon boomerang afin de venir à bout des divers ennemis qu'il rencontrera tout au long de son périple. Hormis le premier niveau, chaque stage dispose d'énigmes à résoudre afin de pouvoir avancer dans la partie. Conan devra récupérer des gemmes afin de pouvoir évoluer dans les niveaux. Il pourra également récupérer des glaives supplémentaires qui apparaîtront ici ou là.

Le jeu étant très court, le nombre de vie est limité à 2 et la difficulté grandissante se fait sentir dès le 3ème niveau, celle-ci compensera la durée de vie du jeu très courte. En effet, les joueurs expérimentés viendront à bout du soft en à peine une dizaine de minutes, si les vents des dieux 8bits sont en notre faveur. En effet, certains ennemis auront la fâcheuse tendance à freezer (niveau 4) ou bloqueront certains passages cruciaux. Il faudra alors s'armer de patience et attendre que l'algorithme du programme veille bien à débloquer la situation.

Allez, je régale, voici quelques TIPS afin de permettre à certains d'entre vous de terminer le jeu (je n'y suis jamais arrivé dans les années 80) :

TIPS : Dans le premier niveau, ne tuez pas la chauve souris, montez en haut du château et accédez à l'arbre par la gauche. Au bord de la cime de l'arbre (attention à ne pas tomber, il faudra s'y prendre à plusieurs fois), une échelle invisible sur celui ci vous permettra de descendre à la branche inférieure, vous octroyant au passage une vie supplémentaire. Dans le troisième niveau, lorsque vous vous téléporterez dans la partie haute, attendez le volatile au bord de l'arbre. Dès que celui ci sera au-dessus de vous, faire un saut à la verticale pour récupérer une seconde vie qui ne sera pas du luxe pour venir à bout du jeu.


DATASOFT, quand tu nous tiens...


CONAN (1984) Datasoft
Allons sauver le monde!
Allons sauver le monde!

CONAN HALL OF VOLTA est un jeu développé à l'origine sur APPLE II par Eric Robinson et Eric Parker. Edité en 1984 par DATASOFT, la société n'était pas à son premier coup d'essai dans le développement et la commercialisation de jeux vidéo à licence cinématographique. En effet, nous lui devons The Goonies, Bruce Lee, Zorro, Pole Position et même un jeu de la série TV Dallas d'excellente facture. Ah Nostalgie, quand tu nous tiens.

Converti sur les différents supports 8 bits de l'époque, nous allons nous focaliser sur la version COMMODORE 64 qui est la plus aboutie. En effet, cette dernière possède une bande son du plus bel effet (celle qui nous hante toute la journée et qui nous ensorcelle, un peu à la Lorie, avis aux amateurs). L'animation du personnage a également été revue par les développeurs de cette version C64, à savoir Ron J.Fortier et John Butrovich .... et bien leur en a pris.

Petite anecdote, en Bulgarie, où Conan le Barbare était généralement inconnu, la version Apple II a été traduite en bulgare et distribuée par ZMD Pazarjik sous le nom de "Добрия рицар" (Le bon chevalier).


En résumé
CONAN (1984) Datasoft

Datasoft signe un jeu particulièrement court mais bien fait ! Addictif à souhait, nous sommes en présence d'un soft qui incite à revenir, à y rejouer, indéfiniment, jusqu'à atteindre l'écran titre "The End". Et on y revient encore et encore avec tout ce plaisir, ce qui en fait un Grand Jeu !

Je ne vais pas m'attarder plus, je vous laisse (re)découvrir ce soft, qui a bercé mon enfance sur mon vieux C64 que je possède encore...

J'ai le Joystick qui en redemande...Je m'en vais me faire une nouvelle petite partie, moi !

Editeur : DATASOFT
Développé sur APPLE II
Conversion sur COMMODORE 64, ATARI 8 bits, FM-7, SHARP X1, PC-88
Version C64 : Ron J.Fortier et John Butrovic
Packaging : Boitier type VHS, 2 disques 5' 1/4.

Aucune vidéo attachée à l'article: Créez une vidéo?

CONAN (1984) DatasoftCONAN (1984) Datasoft
CONAN (1984) DatasoftCONAN (1984) Datasoft

Portages, Versions et Adaptations

aucun portage chargé

Screenshots

Toutes les images/vidéos proposées sont issues de captures réalisées en jeu par nos soins
Leonardo7up
Auteur - Leonardo7up -

Je suis retrogamer dans l'âme...je joue principalement via emulateurs sur pc. N'empêche, je suis proprietaire d'une douzaine d'Atari ST/E/F, d'un Amiga 500, 600, CPC 464 & 6128, C64...et bien entendu de dizaines de consoles (pour ne pas dire une centaine) allant aux 8bits jusqu'aux actuelles. Je ne compte plus les jeux ni accessoires. Ma manette préférée est la SPEEDKING de KONIX. Je suis acheteur compulsifs sur le net au grand dam de ma compagne...mais je me soigne.

Publication : 1 March 2021 | Catégorie Test | Version C64

Dernière modif le 2023-04-10 14:41:54 (Dernière modif il y a plus d'un mois par Leonardo7up)
Vu 5150 fois - 24h :
- 7 derniers jours: 11 (-17)
- 30 derniers jours: 70
- 3 derniers mois: 287
- 1 an: 1383
- année précédente : 2631

-- Du même auteur: Leonardo7up --

CARVUP (1990) Core Design
CARVUP (1990) Core Design
Photograph Boy (Gekisha Boy)
Photograph Boy (Gekisha Boy)
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
Super Mario Land 2 - 6 Golden Coins
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
RICK DANGEROUS 2 et demi (CORE DESIGN)
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SONIC THE HEDGEHOG (1991) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
SHADOW DANCER (1989) SEGA
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
Lemmings (1991) PSYGNOSIS
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
TOTAL RECALL (1990) OCEAN
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
GOLDEN AXE (SEGA) 1991
STEEM, le meilleur émulateur ATARI ST sur PC
STEEM, le meilleur émulateur ATARI ST sur PC
GG Shinobi II - The Silent Fury
GG Shinobi II - The Silent Fury
XENON II Megablast (1990) Image Works
XENON II Megablast (1990) Image Works
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
Lotus Esprit Turbo Challenge (1990) Gremlin
PROHIBITION (1987) Infogrames
PROHIBITION (1987) Infogrames
Emulation - Les Meilleurs Emulateurs
Emulation - Les Meilleurs Emulateurs
Mr Nutz (1993) Océan
Mr Nutz (1993) Océan
GODS (1991) Renegade
GODS (1991) Renegade

FAQ / REF / CITATIONS

Soutenir le site sur
CONAN (1984) Datasoft
Basic Syntax avec Markdown

Remo
Remo a écrit le 03/03/2021 à 13:41:42.

ce jeu me rappelle les Goonies sur CPC, le graphisme est aussi spartiate (test à venir). Mais Leo : Tu aimes les films de gladiateurs???

répondre à Remo
nono
nono a écrit le 02/03/2021 à 16:13:03.

Ce qu'on aime chez Léo, c'est cette capacité à s'enthousiasmer devant deux "Sprites" et 3 couleurs !
Le pire c'est qu'il m'a donné envie d'essayer, le bougre. Bravo pour la prouesse, rien que pour ça il mérite un like :)

Golden Axe ! dire qu'à l'époque c'était le top de l'arcade...

répondre à nono

Avis

On a aimé:
  • Qualité DATASOFT
  • Graphismes et Musique Excellents
  • Jeu addictif (à la Rick Dangerous)
On a moins aimé:
  • Durée de vie très courte dès lors que le joueur maîtrise toutes les astuces (comptez 10 minutes).

Résumé

Datasoft signe un jeu particulièrement court mais bien fait ! Addictif à souhait, nous sommes en présence d'un soft qui incite à revenir, à y rejouer, indéfiniment, jusqu'à atteindre l'écran titre "The End". Et on y revient encore et encore avec tout ce plaisir, ce qui en fait un Grand Jeu !

Je ne vais pas m'attarder plus, je vous laisse (re)découvrir ce soft, qui a bercé mon enfance sur mon vieux C64 que je possède encore...

J'ai le Joystick qui en redemande...Je m'en vais me faire une nouvelle petite partie, moi !

Editeur : DATASOFT
Développé sur APPLE II
Conversion sur COMMODORE 64, ATARI 8 bits, FM-7, SHARP X1, PC-88
Version C64 : Ron J.Fortier et John Butrovic
Packaging : Boitier type VHS, 2 disques 5' 1/4.

Suggestions

Commentaires

Remo
Remo a écrit le 03/03/2021 à 13:41:42.

ce jeu me rappelle les Goonies sur CPC, le graphisme est aussi spartiate (test à venir). Mais Leo : Tu aimes les films de gladiateurs???

répondre à Remo
nono
nono a écrit le 02/03/2021 à 16:13:03.

Ce qu'on aime chez Léo, c'est cette capacité à s'enthousiasmer devant deux "Sprites" et 3 couleurs !
Le pire c'est qu'il m'a donné envie d'essayer, le bougre. Bravo pour la prouesse, rien que pour ça il mérite un like :)

Golden Axe ! dire qu'à l'époque c'était le top de l'arcade...

répondre à nono